Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Colin Powell suite | Accueil | Petite anecdote sur l'internet en panne aux USA »

22 octobre 2008

Commentaires

Herve

Bonjour, Anne
"droles ces Americains"
Pas si sur, hypocrites plutot
Pendant qu'ils font assaut de pseudo auto derision, leurs comites pointent les listes electorales pour traquer des erreurs venielles. Ex les patronymes complexes supposes refleter des immigrants recents et dont les titulaires voteraient plutot OBAMA
C'est comme ca que Joe le plombier s'est fait virer des listes electorales.....
Cette hypocrisie me parait un excellent miroir de ce que je vis ici, depuis 2 ans, dans le monde industriel du nord des US:
Beaucoup de faux-semblants qui abritent un melange de naivete, de paresse (oui, vous lisez bien paresse) mais aussi (c'est le point fort) d'absence de tout complexe: une alchimie bien differente de celle qui gouverne l'europe de l'ouest....
Un dernier mot sur OBAMA: Le retour a la tradition isolationniste qui gouverne bien des esprits democrates n'est pas forcement la meilleure chose qui puisse arriver a l'Europe: Obama n'est pas Kerry, sa rethorique demeure bien proche d'une recente candidate aux presidentielles francaises....
Bien a vous
Herve

Anne Sinclair

si votre commentaire n'apparait pas, c'est qu'il y avait des notations personnelles que je me suis interdit de publier, qu'elles soient gentilles ou pas. sinon, je suis la seule regulatrice de ce blog et suis un peu depassee par le nombre de posts depuis qq jours. j'ajoute que j'ai ete sans internet depuis 24h. Allez, continuer a ecrire sur ce blog en toute liberte. mais on ne parle que de la campagne americaine! Salut!

annecom

Un commentaire élogieux , sur mon blog , pour vous Anne Sinclair .Merci .
http://annecom.numeriblog.fr/mon_weblog/2008/10/le-blog-de-anne.html#comment-136029873

Nadine

Bonjour Anne Sinclair, je me permets de vous écrire de nouveau. J'ai vu que vous n'aviez pas publié mon commentaire d'hier au sujet de l'effet Bradley. Peut-être avez-vous eu raison de ne pas publier mon message car cela aurait peut-être généré un déchaînement de commentaires indésirables sur votre blog, d'autant plus que mon commentaire n'était pas en lien direct avec le sujet posté.
Je ne me suis pas présentée hier. Je suis une Antillaise de 38 ans, Directrice Financière (Ingénieur + MBA des Ponts et Chaussées). Tout cela pour vous dire que je suis parfaitement intégrée dans la vie et que je ne suis pas une passionaria de la cause raciale.
C'est la première fois que j'interviens sur un blog sur ce type de sujet. Mais j'ai été tellement choquée hier après vous avoir vu sur Canal+, car vous représentiez pour moi un tel modèle d'intégrité journalistique, que je n'ai pas pu ne pas réagir. (Je me permets d'écrire sur le blog car je ne connais pas d'autre adresse où vous écrire.)
Néanmoins, j'aimerais comprendre ce qui vous a poussé consciemment ou inconsciemment à passer sous silence l'aspect racial de l'effet "Bradley". La société française, n'est-elle pas prête à parler ouvertement de ces questions ?
J'espère au moins que mes deux messages vous aurons poussé à y repenser. N'hésitez pas à répondre à mon adresse email "nj971_284@hotmail.fr" si vous avez le temps.
Bon vent pour la suite et encore bravo pour la qualité de votre travail. Nadine

Elvira

La décontraction à l'américaine! le mythe est vivant.
Même si on peut être partagé sur la question du financement de leur campagne electorale, moi ce que j'aime chez eux c'est leurs questions percutantes lors des débats télévisés, et notament celles des journalistes, ils sont bien moins langue de bois et bien moins consentuels que nos chers français.
La seule question qui reste en suspend c'est combien ne voteront pas pour Obama à cause de sa couleur de peau.....car après tout, personne n'avait donné Le Pen au deuxième tour en France. Alors les sondages hmm hmm ......

Routin Marcel

Je suis avec envie sur canalplus vos commentaires au sujet de l'élection américaine qui je crois a l'air de concerner beaucoup de Francais .Moi je voudrais bien croire en la victoire d'Hobama,mais j'ai bien peur d'une victoire sur le fil de Mac Cain.Trop d'avance pour Obama il me semble que la victoire ne lui est pas acquise encore.Je vous souhaite une bonne continuation aux States,et merci pour vos commentaires éclairés.

michèle D

Merci de nous avoir communiqué ces liens avec les vidéos du dîner de charité.
Je n'en avais vu que de brefs extraits, pas les plus significatifs non plus et brouillés par le mélange toujours pénible pour qui veut essayer de suivre les "vrais propos" de la VO et de la traduction par dessus! Je reconnais avoir surtout écouté Obama avec "Joe the senator" pour son "running mate" et l'allusion à son second prénom sur lequel insistent de manière outrancière ses adversaires ! et puis imaginer le maire de New York prendre le métro, un régal !!
Oui en France cela serait inimaginable, parfois les américains nous apparaissent comme de grands enfants naïfs mais là en l'occurence ça fait du bien, un peu d'humour dans une campagne aussi dure "tough" comme le reconnaît Obama.
Pourquoi ne pas demander aux candidats plus ou moins déclarés comme premier secrétaire du PS de se livrer à pareille joute oratoire, arriveraient ils à être aussi à l'aise dans ce rôle, permettez moi d'en douter!!

Fred

Humour, tension et surtout proposition pour le possible futur livre d'Anne Sinclair:

Je pense que l'humour fut un temps l'occasion pour ces deux candidats de relacher sainement la pression, cela fait du bien.

Maintenant concernant votre éventuel projet d'écriture d'un livre traitant de cette campagne Américaine, pourquoi ne pas utiliser parfois certains commentaires de ce blog dans vos écrits à venir (répondre à certaines questions, illustrer, réagir...), cela pourrait être très enrichissant, et donnerait un prolongement naturel à votre blog (et au succès de celui-ci) et cela en lien direct avec votre projet d'écriture à venir. Personnelement je pense que les commentaires participent à la richesse d'un blog. De plus ils illustrent les questionnement, le regard et l'interêt que portent certains Français pour cette campagne présidentielle. Certes, il ne s'agit pas d'un panel représentatif de la société Française comme le concoivent et créent les instituts de sondages, mais tout de même les commentaires sont suffisament variés pour ouvrir de nombreuses pistes d'analyse et de reflexion.
Les inclure dans votre livre serait à mon sens très intéressant et novateur.

Amicalement.

Guy

Madame,

Je viens de découvrir votre excellent blog.
Je tenais à vous souhaiter bon courage dans ces moments difficiles.

Cordialement,

Guy M

Stéphane

Oui, les politiques américains ont certainement - pour certains d'entre eux tout du mojns - plus d'humour affiché que les Français. Mais n'est-ce pas aussi parceque les médias peuvent en faire plus dans l'humour et la dérision ? Pour un Guignol, combien de Saturday Night Live ? Les quelques humoristes et imitateurs français sont bien pâles par rapport aux nombreux sketch politiques aux USA. Alors, tant mieux pour eux pour l'humour... mais ils ont également des attaques tellement plus violentes et basses qu'en France - voir les attaques contre votre époux entre autres ! - que je ne sais pas si nous sommes vraiment perdants.

Mélanie

Oui, Lady Anne, vous avez raison, on ne verra "ça" jamais chez nous, en "old Europe"... L'autodérision est un art, un talent que les politiciens ont du mal à "pratiquer", sur tous les méridiens... Oui, ils sont drôles et "culturally tragic", hélas, comme disait qq'un... Je vous ai vue, écoutée hier-soir chez Denisot, look forward to watching you asap... Respectful regards.

CHARPENTIER DIDIER

Ce que je souhaite réellement pour ces élections prochaines,c'est que le peuple américain fasse fi de ses préjugés en matière de couleur de peau, et vote en son âme et conscience pour le candidat que la majorité des Américains soutient actuellement.

Malheureusement,je crains que ne ressurgisse à l'heure de se rendre aux urnes, cet élan néfaste de "racisme lointain" qui semble caractériser le peuple US.Je ne le souhaite pas.

Je compte sur leur raison et leur intelligence pour faire la part des choses, et admettre enfin que l'aptitude d'un homme ou d'une femme, à accéder au poste suprême,n'est pas fonction de la couleur de sa peau.

Frömme Céline

Effectivement ils ont un humour qui a du rester aux amériques car on a du mal à s'imaginer le même scénario en France. Il aurait peut être du ironiser aussi sur le sort de ce pauvre Ralph Nader.
Mais qui est Ralph Nader ?
Et là ma question est sérieuse. J'ai participé à un sondage en ligne qui a déterminer suivant mes réponses que si j'étais citoyenne Américaine je voterai Ralph Nader... Je ne crois pas me souvenir de son nom, alors est-il également aussi anecdotique aux Etats Unis, où a-t-il une place qui pourrais influer quelque peu sur un nombre de voies potentiel? En tout état de cause il est inconnu sur le sol français...

JEAN CHARLES

Je vois que mâdâme n'a pas approuvé mon commentaire qui, pourtant, a trait à des évènements qui se sont déroulés aux USA.
Donc, par vraiment hors sujet.
Vous parlez d'humour, mais n'est ce pas très rigolo tout ça, non ?
En tout cas, au Front, nous, on continue à rigoler...et nous ne sommes pas prêts d'arrêter !!

Mous

Bonjour Anne et merci pour ces vidéos.
Evidemment, on en a beaucoup parlé avec les collègues et amis à WDC. C'est impressionnant de voir comment, aussi bien les américains, que les non américains, participent activement à cette campagne. Le dernier sondage donne 14 points d'avance à Obama, mais il faut se méfier de ce sondage pour deux raisons: la première, c'est que l'élection est indirecte et non proportionnelle aux nombres de voix, la seconde, c'est qu'il y a un hyatus entre ce que les gens disent et ce qu'ils font. Mais, néenmoins, la marge est confortable pour voir B. Obama, élu dans quelques jours.

Amicalement

Jacques-Olivier

Obama m'a un peu déçu sur ce coup-là. Ce dîner est habituellement l'occasion d'une trêve totale, avec des discours superficiels oû seul l'humour peut lancer un trait contre l'adversaire. En effet les bons mots fusèrent de part et d'autres. Mais là où McCain s'est refusé à tout discours politique, Obama a utilisé une bonne partie de son speech à énnoncer quelques phrases bien senties (sûrement exactes, là n'est pas le problème). D'où, dans le camp de McCain, et aussi dans celui d'Obama, une certaine gêne à la sortie... Obama n'a pas joué le jeu jusqu'au bout, mais rien de bien méchant.
Je me demande seulement combien de personnes sont à l'écriture de tels discours. Pour Jay Leno sur le "Tonight's show" ils sont une demi-douzaine à imaginer le monologue et les bons mots...

Yvan Lucas

Madame, je m'appelle Yvan Lucas, j'ai quitté Paris il y a 2 ans pour venir vivre à Los Angeles. Je suis Digital Colorist chez Efilm Hollywood et je travaille actuellement sur le nouveau film de Martin Scorcese. J'ai découvert votre Blog en regardant le Grand Journal de Canal sur le net. J'ai toujours été passionné de politique et je savoure ma chance de vivre ici à un moment historique. Mes amis Américains qui n'osaient pas imaginer il y a quelques semaines encore la victoire d'Obama commencent à se lacher et parlent ouvertement de sa probable élection le 4 novembre. Vous avez raison de dire quand vivant ici on comprend mieux la société Américaine. Meme si leurs hommes politiques peuvent rire d'eux memes à une soirée de bienfaisance , la violence de cette campagne électorale n'a rien avoir avec ce que l'on vit en France. Ma question concerne les lendemains d'une éventuelle élection d'Obama. L'attente est tellement grande et le désir de changement tellement fort, ne croyez vous pas qu'il y a aura d'autant plus une énorme déception dans moins d'un an quand on se rendra compte qu'Obama ne pourra pas changer à lui tout la société Américaine?

florencem

Très drôle en effet! et ça détend l'atmosphère ! J'en profite pour noter que le reportage de Serge Moati tourné au USA l'été dernier et diffusé sur France 5 est vraiment très intéressant !

Que pensez-vous du soutien de El Quaida à Mc Cain, est-ce que cela peut servir à Obama?

Franck S.

Tout simplement délicieux.

bruyère

bonjour Madame,
c'est un plaisir de vous lire .
est-ce une impression ? mais il me semble que Madame Clinton est peu "participative ?
Bonne journée.

loulou

pour le regulateur du blog:

comment ce fait-il que mes commentaires ne paraissent jamais.

pourtant sur les blogs PS,en france, tout est bon.

indesirable ????

samuel

l'humour est une forme d'esprit qui consiste à dégager les aspects plaisants et insolites de la réalité, avec un certain détachement. C'est ce relachement qu'on a observé lors du diner de gala où les deux candidats à la fois satiriques et comiques ont livré un spectable épatant,ébouriffant et hilarant. Aux yeux des convives et de l'oeil complice du religieux métamorphosé, ces deux présidentiables déguisés en comédiens assermentés ont transformé la soirée de gala en un véritable scène de joute oratoire ponctuée de multiples vannes déconcertantes, touchant l'ironie mordante et la totale dérision.

Ce fait illustre à l'évidence que nos amis américains sont passés maîtres dans l'art de la détente,de décontraction,de soulagement et d'apaisement même...Et finalement de détachement total voire de l'éloignement direct avec les prismes scintillants du pouvoir et de la lutte politique qu'elle implique. C'est cette distance parfois avec la matière et la proximité quasi permanente avec le sacré qui étonnent plus. Nos autres europeens minés par les préjugés maladifs et embourbés dans le conservatisme nuisible.

Oui,on ne peut que savourer,apprécier et encourager ces moments différents. De drôlerie. Ces instants d'évasion,d'échange, de partage,de communion d'idées et de valeurs qui divisent démocrates et républicains.Et qui les unissent aussi par ce qu'ils forment les idéaux des Etats-unis.

Evidemment,ce diner"d'humour" est impensable, inimaginable en France. Quelle merveilleuse leçon de vie politique? Moralisante et imitable. Avec les américains la politique noeud de vipère devient en un diner de gala une soirée de théatre. Une comédie improvisée.

adonis (..quelquepart dans l'Olympe ^^)

Bonjour Anne Sinclair, j'espère que vous allez bien.. Très drôle et assez surréaliste les deux vidéos :-D, c'est clair que l'on ne verrait pas cela en France ^^.. On n'aurait mal vu Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, à la fin de la campagne présidentielle de 2007, entrain de se vanner ^^.. Remarquez, cela n'empêche pas certains de nos politiques d'être drôle.. volontairement comme Henri Emmanuelli et Jean-Luc Mélenchon :-).. ou involontairement comme Nicolas Sarkozy et son "casse-toi pauvre con!" ^^

Nadine

Bonjour,
Cela fait des années que je vous suis et que je vous écoute surtout (depuis 7 sur 7). J'ai toujours apprécié vos émissions, vos analyses et votre ton. Par contre je viens de vous entendre sur Canal+ et je peux vous dire que je suis particulièrement déçue et écoeurée par l'explication que vous avez donnée de l'effet Bradley. Vous avez complètement passé sous silence l'aspect "racial" du problème. Je suis très déçue par vous sur ce point. Derrière mon écran, en tant que noire, je me suis sentie niée. Déjà que nous devons subir des discriminations en nous taisant la plupart du temps, si en plus elles sont niées. C'est grave !!! Pour rappel, je vous mets la définition du Bradlet effect : The Bradley effect, less commonly called the Wilder effect,[1][2] is a proposed explanation for observed discrepancies between voter opinion polls and election outcomes in some American political campaigns when a white candidate and a non-white candidate run against each other.[3][4][5] Named for Tom Bradley, an African-American who lost the 1982 California governor's race despite being ahead in some voter polls, the Bradley effect refers to an alleged tendency on the part of some voters to tell pollsters that they are undecided or likely to vote for a black candidate, and yet, on election day, vote for his/her white opponent.

loulou

anne, je t'ai vue sur canal hier soir ( je me retrouvais à 7/7 )
bien content de ton passage, mais c'est court sue canal +

dur à suivre et comprendre ces elections !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes