Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Pas toujours facile d'être Président! | Accueil | Sale temps pour les banques »

23 avril 2010

Commentaires

Clara

Vous êtes tous géniaux. Je serais bien tentée de rajouter à mon article un encart intitulé "Ce qu'en dit la Sinclairie", qui serait divisé entre "Le témoignage édifiant de Céline E." et "Les explications de la soeur de Sylvain N." ... A très bientôt. Votre petite protégée ♥

Sélène

Bon anniversaire à DSK malgré la crise Grecque...

En même temps, cela donne un sens certain à la vie.. on ne peut que se sentir utile dans ces circonstances, ne serait-ce que pour compenser, par l'entrée de l'international dans cette crise, le manque de structuration Européenne. Le vrai drame dans ces circonstances, c'est vraisemblablement l'impéritie de l'Europe.
En comparaison, Obama n'a pas eu les mêmes difficultés pour imposer son plan de relance, alors que le déficit Américain est bien plus important que celui de la Grèce!!.


Philippe Pugnet

Ça cogite dur...en ce moment, au PS.

https://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Moscovici-Non-aux-modifications-marginales-188419

Certains s'interrogent

https://www.slate.fr/story/20293/ps-virage-gauche-ou-recentrage

Et pendant ce temps là, il y en a un qui a les mains dans le cambouis et mène déjà les travaux pratiques

https://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2010/04/25/strauss-kahn-les-citoyens-grecs-ne-doivent-pas-craindre-le-fmi_1342378_3234.html

Qui a dit que le dimanche était un jour de repos !

Account Deleted

Bonjour,

ce midi il y avait Badinter en Ukraine...sur Canal..
Interessant comme d'hab...La chutte c'était l'ane du poitou celui de la france d'en haut...Démago le gars pas d'ambition de l'action qu'il dit le gonze...parlant de de Galoubet...

Bon ce n'est pa tout je prends la route
A je ne sais quand...
Au revoir!

Account Deleted

Petite precision de ma petite soeur biologiste : la recolte des algues verte est sans danger tant qu'on ne les laisse pas pourrir. Mais la ce sera revenir a une agriculture BIO respectueuse de l'environnement et ce n'est pas forcement dans l'interet de l'industrie chimique.

Charlotte Goulmy

Pour son anniv' vous lui offrirai 2 heures de sommeil supplémentaires! https://www.istockphoto.com/file_thumbview_approve/9420446/2/istockphoto_9420446-sleeping-man-at-coffee-table.jpg

Anne Sinclair

Séquina, je transmettrai bien sûr, c'est gentil. La crise grecque en cadeau d'anniversaire, c'est chouette, non????

Anne Sinclair

Céline, j'ai ouvert un oeil tres tôt ce matin encore... Votre excellent papier sur nos eaux polluées montre que Clara a fait un tabac. On est tous d''accord d'ailleurs pour dire que notre petite protégée (bcp plus vieille cependant que Hermès et Thésée nos benjamins)a bien du talent!

Anne Sinclair

Moi, bonne humeur ce matin, Sylvain. Fait gris, moche, froid, je vais travailler a mon ordi tte la journée, mais j'aime ça

Account Deleted

Ohlala, les filles on se calme : hier c'etait pas le jour entre Anne de mauvaise humeur ou Celine et Charlotte avec leur ragnagna ! Je vous aime comme vous etes avec vos sautes d'humeur, votre enthousiasme extreme comme tout le monde. Zen, zen, tout doux...

Account Deleted

Clara, excellent article, voici ce qu'ecrit ma soeur Julie, biologiste a l'aquarium de Vannes:

"trop d'engrais (nitrates et phosphates) utilisé fini dans l'océan, c'est aussi de l'engrais pour les algues, le tout combiné avec de la lumière pour la photosynthèse = bloom d'algues vertes
on sait ce qui reste à faire : épandre les algues sur nos terres pour remplacer l'engrais mais c'est tellement plus simple d'acheter une bouteille en jardinerie"

"les bretons allaient ramasser ces algues appelées laitues de mer pour en manger"

CelineElias

@ Clara :
Chère petite Clara (je peux me permettre ou pas ?),
Votre talent pour l'humour n'a d'égal que votre talent pour faire le métier qui vous est visiblement prédestiné. J'ai lu votre article avec attention ce matin car hier, j'avais d'autres choses en tête et comme je suis plus ou moins monocéphale, je ne sais pas planter des clous en faisant mes courses tout en lisant un bon article sur un sujet intéressant et inquiétant à la fois...nul n'est parfait !
Ce qu'il est ressort c'est que votre père a beaucoup d'humour, votre mère devrait être fière de vous et cesser d'attirer les virus, et...vous avez fait un bon boulot. Vraiment.
Le sujet ne passionne hélas pas les foules parce que l'on préfère parler de trucs plus trashs, plus mode, et surtout moins problématiques pour tout le monde.
Et pourtant, comme l'a souligné MiDo, les algues vertes sont un VRAI problème d'environnement et de santé publique.
Les paysans bretons sont, par ailleurs, obligés d'avoir recours à des pollutions par nitrates afin de rester compétitifs. Que fait-on ? C'est une question qui devrait se poser à tous ceux qui vivent dans les campagnes tant les eaux y sont gorgées de nitrates. J'en ai l'exemple depuis longtemps en Dordogne où nous ne pouvons plus boire l'eau du puits (pas d'eau de ville chez nous...raccordements trop onéreux) car les nitrates finiraient par nous empoisonner. On s'en sert pour faire la vaisselle, se laver, etc...et pour boire, on achète des eaux en pack. Notre "maison" est située dans une zone très agricole, entourée par des champs où poussent des céréales (c'est à la mode) diverses quand on y faisait autrefois du tabac, des légumes, et autres denrées qui ne rapportaient visiblement pas assez aux exploitants.
Dans mon enfance, j'aimais aller au jardin avec mon grand-père pour regarder pousser les tomates et boire au robinet de l'eau fraîche. Ce temps est révolu. Pourtant, nous arrosions encore, il y a 4 ans quand j'y vivais, nos légumes avec cette eau "nitratée". J'ai mangé des petits pois, des zarricots verts, des tomates, des asperges, des radis, des salades, des framboises (miam), du raisin, qui avaient été nourris avec cette eau. Et je n'en suis pas morte. Ma grand-mère non plus. Elle aura même 92 ans le mois prochain, même si elle ne vit plus là-bas.
Je me dis parfois qu'on a cassé l'agriculture en lui faisant produire à l'excès, sans respect aucun pour les lois de la nature et pour la jachère qui permet à la terre de se reposer. Au lieu de ça, les agriculteurs ont été amenés, petit à petit, à oublier la jachère, à mettre des engrais chargés de nitrate donc, afin de rentabiliser leurs exploitations. Et c'est tout à l'avenant.
On fait n'importe quoi pour tenir encore debout et ce n'importe quoi a des répercussions sur le monde qui nous entoure. Jusqu'à ce que l'argent n'aie plus d'odeur et que ne restent que les problèmes de santé qui puent la mort à plein nez.

Oh zut, j'avais pas vu l'heure !!!!! Faut que j'y aille !
Je serai de retour vers 15h (quand Anne ouvrira son premier oeil). A+ pour la suite.

CH

Ministers apologise for insult to Pope

The Government has apologised to the Pope over official documents that mocked his forthcoming visit to Britain by suggesting he should bless a gay marriage and even launch Papal-branded condoms.

By Jonathan Wynne-Jones, Religious Affairs Correspondent

The astonishing proposals, leaked to The Sunday Telegraph, were contained in secret papers drawn up earlier this month by civil servants following a 'brainstorm’.

The ideas, included in a memo headed 'The ideal visit would see ...’, ridiculed the Catholic Church’s teachings including its opposition to abortion, homosexual behaviour and contraception. Many appeared to be deliberately provocative rather than a serious attempt to plan an itinerary for the September visit.
 

Pope faces protests on British visit

Richard Dawkins planning to have Pope Benedict arrested

Head of Roman Catholic church in England urges faithful to remain brave

In reference to the hugely sensitive issue of child abuse engulfing the Catholic Church, the Government document suggests that the Pope should take a “harder line on child abuse – announce sacking of dodgy bishops” and “launch helpline for abused children”.


The document was sent out by a junior Foreign Office civil servant with a covering note admitting that some of the plans were “far-fetched”.

Recipients of the memo were furious at its content and an investigation was launched. One senior official was found responsible and has been transferred to other duties.

Yesterday the Foreign Office issued a public apology after being approached by The Sunday Telegraph, while Francis Campbell, the UK ambassador to the Vatican, met senior officials of the Holy See to express the Government’s regret.

David Miliband, the Foreign Secretary, was “appalled” to hear of the proposals, according to a source close to him, and blamed “a colossal failure of judgement” by officials involved.

A Foreign Office spokesman said: “This is clearly a foolish document that does not in any way reflect UK Government or Foreign Office policy or views. Many of the ideas in the document are clearly ill-judged, naive and disrespectful.

“The text was not cleared or shown to Ministers or senior officials before circulation. As soon as senior officials became aware of the document, it was withdrawn from circulation.

“The individual responsible has been transferred to other duties. He has been told orally and in writing that this was a serious error of judgement and has accepted this view.

“The Foreign Office very much regrets this incident and is deeply sorry for the offence which it has caused.

The Rt Rev Malcolm McMahon, the Roman Catholic Bishop of Nottingham, was astonished and angered by the proposals.

He said: “This is appalling. You don’t invite someone to your country and then disrespect them in this way.

“It’s outlandish and outrageous to assume that any of the ideas are in any way suitable for the Pope.”

The Papal Visit Team reports to Dame Helen Ghosh, the permanent secretary at the Department for Environment, Food and Rural Affairs, and ultimately to Jim Murphy, the Scotland Secretary, who is responsible for the trip.

The "ideal visit" list was circulated within Whitehall by a junior Foreign Office official, an Oxbridge graduate in his 20s.

In an emailed memo dated March 5, headed "Policy planning ahead of the Pope’s visit", he invited senior colleagues to attend an "inter-faith meeting" the following week to discuss themes for the visit.

Attached to the memo were three "background documents", including the "ideal visit" list, which he said would form the basis of discussions. He added in the memo: "Please protect; these should not be shared externally. The ‘ideal visit’ paper in particular was the product of a brainstorm which took into account even the most far-fetched of ideas."

Recipients included Nicola Ware, a senior Foreign Office official, as well as officials at 10 Downing Street, the Department for International Development, and the Northern Ireland Office.

The exercise appears to have been intended to ensure a high impact for the papal visit and to identify areas such as development and climate change on which the Government and the Vatican could co-operate, but the list of ideas has caused offence.

Bishop McMahon said Catholics would be concerned that the document reflects the existence within Whitehall of officials prejudiced against people of faith, and predicted that it would cause embarrassment for the Government. The Prime Minister said in last week’s party leaders’ debate that he was looking forward to the papal visit, but ministers have clashed repeatedly with the Catholic Church over legislation.

There is understood to be increasing unease at the Vatican over the level of hostility that the Pope is likely to face in Britain, with protests and even threats of arrest from secularists. The disclosure of the secret proposals is bound to deepen concerns and cause dismay among the country’s four million Catholics.

Further suggestions on the "ideal visit" list are that the Pope should reverse the Church’s "policy on women bishops/ordain woman" and that the Vatican should "sponsor a network of Aids clinics".

Another of the three background documents, titled "Papal Visit Stakeholders", lists figures and groups that the officials consider significant to the tour, and ranks them in order of how "influential" and "positive" each one is perceived to be.

The Queen, David Cameron, and Tony Blair are all ranked as highly influential and positive. It rates Susan Boyle, the singer, as more influential than Vincent Nichols, the Archbishop of Westminster.

Wayne Rooney, the footballer, who was married in a Catholic Church, is considered to be a negative influence, as are Madonna, the singer, and Richard Dawkins, the prominent atheist professor. "Pro-choice groups", homosexual pressure groups and the National Secular Society are all viewed as negative.

Françoise Dumont

Moi aussi j'apprécie beaucoup Caroline Fourest dont on peut dire qu'elle est une chercheuse, spécialiste des intégrismes. J'aimerais beaucoup que ma bib achète son dernier avec ses conversations avec Taslima Nasreen, car j'avais beaucoup apprécié son avant-dernier, "la dernière utopie" chez Grasset.

sequina

Qu'il me soit permis de souhaiter un bon anniversaire à DSK
Je vous remecie Anne pour votre gentillesse, j'y reviendrais
Céline : merci également, je développerais plus tard
bon dimanche

Clara

Merci Michèle ! C’est sûr qu’à Saint-Brieuc, vous étiez en plein dans la cible des méchantes algues vertes ! Sinon, Anne, c’est vrai qu’entre une mère italienne et un père juif, ce n’est même plus de la fierté qu’ils ressentent ; maintenant, ils me demandent des dédicaces. Je plaisante, bien sûr... Au contraire, ma mère, quand je lui ai envoyé l’article, m’a crié dessus au téléphone (sur mon nouveau répondeur) pour me dire : « ton lien m’a causé oune virousse sour mon orrrdinateurrr; tou aurrrais pou fairrrre attention». Il faut toujours qu’il lui arrive des trucs bizarres... Quant à mon père, il m’appelle désormais « mon algue blonde ». Humour paternel... On fait semblant de rire. Je ne sais pas encore si l’article paraîtra dans le journal. Il s’agit d’une information, donc j’ai des doutes. Si ce n’était qu’une rumeur, je pense que j’aurais plus de chances. J’aime l’histoire de votre papa. Heureusement qu’il fermait la porte à clefs !

Ch

Elle est en face de Naulleau et Zemmour, c'est chaud...

Anne Sinclair

Caroline Fourest est une chercheuse et une fille remarquable. Je lis régulièrement ses écrits

Charlotte Goulmy

"Libres de le dire", de Caroline Fourest et Taslima Nasreen

Alors que les livres de dialogues sont souvent décevants, cet échange entre Taslima Nasreen et Caroline Fourest est passionnant de bout en bout. "Taslima s'est trouvée sous le feu de l'intégrisme, là où j'ai choisi de le disséquer", précise Caroline Fourest dans sa préface. Taslima Nasreen, médecin et écrivain originaire du Bangladesh, a été contrainte à l'exil en 1994, victime d'une fatwa. En 2004, elle a pu obtenir un permis de séjour en Inde et vivre à Calcutta, où, dit-elle, "je pouvais parler ma langue et profiter de la culture bengali". Mais, en 2007, elle a dû de nouveau s'exiler.

Même ceux qui ont suivi de près les combats de Taslima Nasreen, qui connaissent le travail d'essayiste de Caroline Fourest et lisent chaque semaine ses chroniques dans Le Monde, seront étonnés par ce livre. Par sa liberté de ton, par la complicité de ces deux femmes venues d'horizons très différents, par leur refus des clichés et de la langue de bois, par leurs confidences aussi, sur leurs enfances, leurs années de formation, leurs goûts.

Si hostile qu'elle soit à toute religion, Taslima Nasreen célèbre la beauté des cathédrales. Caroline Fourest évoque son amour pour Paris : "Je ne me lasse jamais de regarder ses bâtiments, leur reflet dans la Seine."

Comme l'explique Caroline Fourest, lorsqu'elles sont interviewées, l'une et l'autre, "l'urgence ou la gravité imposent un propos concis et intense. L'essentiel cache parfois le recul, le discernement, et même une forme d'humour qu'il faut pour tenir et penser malgré l'intensité d'une vie confrontée au fanatisme".

Dans ce livre, elles ont la possibilité de s'expliquer plus subtilement. De s'affronter aussi. Caroline Fourest, comme dans tous ces textes, est extrêmement précise, nuancée, cherche la pensée et la formulation la plus juste. Sur la religion, par exemple : "Je ne crois pas être antireligieuse au sens de mépriser les croyants." Elle fait, de manière détaillée, le point sur les intégrismes religieux de toutes sortes et sur les divers débats menés autour des interprétations du Coran.

A cause de la religion, affirme Taslima Nasreen, "voilà ce que je suis à présent : une étrangère dans mon propre pays, une étrangère dans l'Inde voisine et une étrangère en Occident". Elle est d'une radicalité absolue. Selon elle, les terroristes du 11-Septembre "n'ont pas mal compris l'islam, ils ont fait ce que le Coran leur demandait de faire". Elle a du mal à entendre " l'effort de contextualisation", que propose Caroline Fourest, "l'apprentissage du recul historique", qui peut "déboucher sur un libre arbitre qui permettra d'interpréter autrement ces consignes, voire de les abroger".

Pour Taslima Nasreen "l'islam ne peut pas être réformé" et la notion d'"islam modéré" n'a pas de sens. Elle qui a résisté à sa mère voulant lui imposer de porter le voile intégral supporte mal le laxisme des Occidentaux face à ces femmes transformées en "fantômes".

De même, elles divergent sur la liberté d'expression, que Taslima Nasreen veut "sans limites", tandis que Caroline Fourest souhaite une limite, "l'incitation à la haine". Toutes deux soulignent les ambiguïtés de la gauche à l'égard de l'islamisme. Toutefois, Taslima Nasreen préfère une vie difficile au confort qu'elle obtiendrait en acceptant "d'être manipulée par la droite ou l'extrême droite". Cette netteté et cette détermination - "Je n'aime pas être un symbole. J'aime travailler." - forcent l'admiration.
Libres de le dire, de Caroline Fourest et Taslima Nasreen, Flammarion, 310 p., 19,90 €.

Sélène

Céline, je me demande si nous n'avons pas eu la "même" correspondante américaine...je lui envoyais de l'eau de Lourdes dans des sainte vierges en plastique, que la douane inspectait réguliérement(sans doute devaient-ils analyser l'eau de Lourdes; peut être y ont ils trouvé quelque chose?), elle m'envoyait des fleurs de coton ramassées dans les champs de son Sud natal.

Quand j'ai protesté alors qu'elle soutenait G Busch, elle a arrêté de m'écrire!

Anne Sinclair

Alors ÇA c'est génial!!! Barbra Streisand dans Memory, c'est parmi ce que je connais de plus parfait... Gagné. My favorite song btw, by my favorite singer..

Frederic Audibert

Le récital des 3 tenors ! Quel bonheur d'avoir réuni ces trois.

Dans le passé, nous avions eu aussi la réunion de Gilles Vignault, Felix Leclerc, et Robert Charlebois, dans un tout autre genre, ce groupe avait été surnommé "le loup, le renard, le lion".

Charlotte Goulmy

Vous êtes ♥ de Simon Cowell ou quoi? Il m'a émue aux larmes avec ses oreilles en soucoupe et son trac! Et sa maman!
Bon j'essaie autre chose pour la bonne humeur
https://www.youtube.com/watch?v=78Ruh0ewBVo
Si ça marche toujours pas...
https://www.youtube.com/watch?v=n8zBC2dvERM
Si ça marche toujours pas.... ne plus jamais vous lever à 6 hrs du mat... ☺

Anne Sinclair

Oui, c'est bien votre chanteur qui chante Maria, mais bcp plus banal... Y a des tas de gens qui chantent bien West side story! A commencer par Pavarotti/ Carreras/ Domingo dans le recital des trois ténors

Frederic Audibert

@ Charlotte :
en anglais c'est :
Common Interest - Beliefs & Causes

en français :
Intérêts communs - Causes et convictions
donc pas de religion.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes