Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Assad et Kadhafi: où est la différence? | Accueil | Un mariage »

28 avril 2011

Commentaires

F.KN

Madame Sinclair, je comprends votre ulcération à me lire au sujet de Marrakech. Mais vous le savez, l’attentat est dirigé contre les occidentaux. Souvenez-vous de 1995 et du meurtre de touristes espagnoles par des Francos-Marocains et Franco-algériens, originaires de cités du 9.3 (parce que si, les services de sécurités du Maroc et de l’Algérie ne s’entendent pas, les terroristes marocains et algériens ne connaissent pas de frontières).
Bien sûr que les Marrakchis se plaisent à vivre aux côtés des occidentaux qui s’installent au Maroc. Ont-ils le choix ? C’est un peu comme en Algérie et sous les protectorats.
Vous connaissez ce pays depuis vingt ans. Vous avez un époux qui y a grandi. Mais je peux vous dire que les Marocains d’aujourd’hui ont bien du mal à joindre les deux bouts. Tenez, je vais prendre un exemple que vous jugerez, sans doute aussi absurde, que certains des propos que vous avez pu relever en me lisant.
Vous savez qu’en ce moment la classe politique française s’affole. Nombreux s’inquiètent au sujet d’une possible candidature présidentielle de DSK. Alors, on parle de son train de vie feutré de Washington, bien loin de celui des Sarcellois. On dit qu’il « n’incarnerait pas la France rurale et celle des territoires. » Mais le pire que j’ai pu entendre, la plus belle aberration, venait d’un ami politique de DSK. M. Cambadélis, la langue devant les dents, a lâché cette absurdité : « -le patron du FMI n’incarne pas la gauche caviar mais plutôt la gauche (du) couscous. On mange plus de Couscous à Sarcelles qu’à Neuilly. » (J’en conclus, au passage, que DSK aurait mangé moins de couscous à Neuilly qu’à Sarcelles… et Agadir.)
Enfin bref, j’en reviens à mes Marrakchis qui ont la vie dure. Ils ne connaissent pas le caviar, mais je sais que pour eux, le prix des légumes à considérablement augmenté, et le couscous devient un plat pour riche. Il y a à peine six ans, pour 20 DH on avait un beau sac de légumes, maintenant il faut compter 80 DH, pour un chouiiia ! (pesticides compris). Ce qui commence par créer un profond malaise dans la population et des excès qui peuvent conduire à des actes extrêmes, pour peu que l’on soit psychorigide.

D’ailleurs, concernant l’attentat de Marrakech, on vient d’apprendre qu’un des suspects arrêtés serait originaire de Sdi Moumen, un quartier très populaire de Casa et que son complice aurait commis un acte anti touriste, il y a peu à Tanger en blessant d’un sabre un voyageur français. Une alerte qui aurait pu éviter la «boucherie de Jama El Fna ». Il a pourtant été remis en liberté. Le Maroc de Mohamed, n’est plus celui d’Hassan. C’est vrai qu’il se démocratise.

Gwen78

Tout acte de violence est condannable, mais il est des violences tout aussi destructrices et inqualifiables car plus sournoises, plus difficiles (voire quasiment impossibles (c'est du vécu a un niveau individuel ça) à démontrer: les violences économiques, sociales et psychologiques.... L'une engendre forcément l'autre...

Rationnelement, tout homme civilisé affirmera cette logique indémontable "Rien ne peut justifier la violence" .... Ce qu fait que même dans nos contrées un accusé de cour d'assise aura beau avoir un excellent avocat, la justice ne sanctionnant que les faits, rien que les fait, il écopera quand même d'une peine à moins d'être reconnu irresponsable de ses actes au titre d'alteration mentales affectant l'appartenabnce a soi même....

Et pourtant... Si nous philosophons : oui, "rien ne justifie la violence quelle qu'elle soit" et oui assimov est dans le vrai en affirmant "la violence est le refuge de l incompétence" mais c'est faire fi de réalités humaines intrinsèques... Je m'explique... Nous n'avons pas tous le même niveau d'éducation, la même intelligence émotionnelle, la même repartie, le même sens de la maîtrise de soi... Doit-on s'étonner que par exemple, en France, comme ailleurs, les quartiers ou il y à des faits de violences extrêmes réccurents soient attribués aux quartiers délaissés, à multiples niveaux... Des quartiers dont les violences encaissées s'accumulent: violences économique, violence ethnique, ghetoïsation, ségrégation à l'embauche, avenir bouché, chômage, niveau d'education faibles... Etc Quartiers dont les bourgeois bien-pensants condannent sas vergogne et dans la méconnaissance totale de la vie de ces lieux au qotidien, le manque de responsabilité et d'autoritarisme parental... Ah! On condanne les parents qui ne savent pas eduquer leurs mômes , on peut même aller jusqu a condanner les maires de ne pas savoir faire regner l ordre!! On réprime, et en plus on resserre les vis sur les mannes financieres qui apportaient espoir et amelioration de niveau d etudes sur ce qui fut créé en 1981: les ZEP... Résultats c'est une cata!! la situation degenère et la politique sécuritaire repressive de décerveléest un echec cuisant.... Je disgresse je disgresse... On parle Maroc, j'y viens...

Au sens large, mon idée de départ etait de faire comprendre ma vue sur le sujet du terrorisme et de la violence... Donc parallelement a mon developpement precedent, faut il s'étonner que le terrorisme émane de peuple opprimés? On qualifiera les terroristes de lâchzes et comme n'étant pas considérés comme militaires car 'en prenant aux civils... Les terroristes comme leur nom l indique mènent une guerre psychologique car leur faible moyens ne leur laissent que cette prise là sur les puissances que nous occidentaux , representons... Des violences dont, j'y viens , nous avons nôtre part de responsabilités puisqu'lles sont des réponses maladroites et desespérées aux violences qui leur sont oinfligées... Lorsque l on aura compris cela, on comprendra pourquoi il se trouvera toujours des terroristes qui dès lors qu ils se feront porte voix de la lutte contre l'oppresseur generant misere, pauvreté, etc.... il sera acclamé.... Voyez donc cette divinisation des palestiniens auteurs d atentats suicides se voyant saints en tant qu il se sacrifient au nom d'allah pour les leurs!!

On ne sait tjs pas qui a revendiqué cet attentat, et il nous parait incopréhensible, or nous savons que tout acte terroriste a forcément un fond reactionnaire et revolutionnaire... Ce qui est incompréhensible au maroc, c est l intentionnalité de l attentat: au nom de quoi des innocents ont péri?

À vous lire tous, vous me faites rêver... J aimerais bien pouvoir m'offrir un jour un voyage au Maroc, pays dont à la façon dont chacun d entre vous parlez vous en gardez de mémorables souvenirs précieux d'humanité et de chaleur, de beauté aussi... Bref...

Sachez que la violence, la colère, peut se comprendre... Nous sommes tous porteur de cette agressivité qui était utile a nos abncre prehistoriques pour chasser mais qui n est pls adapté a notre epoque, agressivité qui est devenue un mal du siècle: violences, tensions, et.... stress!!!

F.KN

Il y a quelques chose qui m’inquiète par dessous tout dans cet attentat cruel. Je crois qu’il s’agit d’une alerte avant d’être un acte terroriste. Ce n’est pas un hasard s’il a eu lieu à Marrakech, place Jamaa Al Fna. Marrakech la belle est devenue le lieu de toutes les dérives occidentales. Les Marrakchis (en majorité d’origine arabe) commencent à en avoir assez de ses occidentaux qui y font monter les prix de l’immobiliers, s’y déplace sans respects des coutumes locales et se permettent toutes les extravagances, y compris sexuelles.
Loti, Warthon, Lyautey savaient, en leur temps, se fondre dans le paysage.

Alban Dupont

TEXTE DU PREMIER MAI : LA VENDEUSE DE MUGUET

Avec sa mine pâle, sa claudication disgracieuse, son air abattu et ses habits tristes, la demi mendiante me héla avec une infinie maladresse tandis que je traversais la rue pour me rendre à la boulangerie.

J'avais oublié que nous étions le 1er mai... Accoutumé à vivre loin de la plèbe et de ses moeurs odieuses, je me sentais parfaitement étranger à son univers imbécile et vulgaire. Et lorsque de temps à autre me parvenaient les clameurs populaires (depuis les banales manifestations syndicales de rues jusqu'aux expressions de joies crapuleuses des bals du 14 juillet), non sans une réelle satisfaction je prenais conscience de la hauteur séparant ma tour d'ivoire de ce monde misérable.

Son mauvais muguet à la main, la pauvresse insistait péniblement, sollicitant en vain ma générosité d'oisif avaricieux.

Avec irritation j'expliquai brièvement à la gueuse qu'en aucun cas je ne comptais dépenser quelques pièces pour un méchant brin de muguet dont je n'avais que faire et que de toute façon j'avais besoin de mes sous pour acheter mes pâtisseries du matin à la boulangerie située juste derrière son stand, enfin que toute sa personne avec ses allures d'indigente m'indisposait au possible.

Pressé d'aller acheter mes gâteaux, je laissai l'importune à ses illusions de piécettes.

En sortant de la boulangerie, les mains chargées de trésors de raffinements au beurre frais et au sucre glacé, je croisai de nouveau la saltimbanque qui, jalouse à la vue de mon gros paquet de pâtisseries, se fit suppliante.

Excédé par les manigances grotesques de cette espèce d'analphabète cherchant à se faire apitoyer, j'arrachai rageusement son muguet des mains pour le lui jeter au visage ! Enfin je n'omis pas de la bénir d'un crachat d'aristocrate bien placé entre les deux yeux, qu'elle avait bruns (une roumaine sans doute), avant de m'éloigner avec morgue jusqu'au sommet de mon domicile inaccessible à la gueusaille.

Qu'il est triste ce monde où les beaux sires de mon espèce, une fois l'an se font agresser dans la rue par de vilaines vendeuses de muguet...

Je rêve d'une société plus juste, fraternelle et sans hypocrisie où les seigneurs seraient mieux respectés des va-nu-pieds. On réclame sans cesse la compassion à l'égard des pauvres mais jamais on ne parle d'honorer les sybarites pour ce qu'ils sont... Eux qui ont l'heur d'avoir les mains lisses et l'esprit éclatant mériteraient donc le mépris de la part des pauvres gens aux mains calleuses ? Et en vertu de quel principe souverain ?

Est-ce donc cela qu'on appelle le sens de la justice ?

Aujourd'hui 1er mai je viens de courageusement défendre les intérêts de l'esprit contre la dictature et la bêtise infâmes, étouffantes et régressives des laborieux.

Alban Dupont

Frederic Audibert

très chaleureux remerciements à notre ami Robert pour nous avoir délivré ses sentiments et des nouvelles rassurantes le concernant. Je partage son indignation sur les inévitables maladresses de Claude Guéant... Sans commentaire.

Cette année, il n'était pas prévu de Grand Prix automobile de Marrakech au mois de mai contrairement aux années précédentes.. Dommage, c'est peut être la seule année où il aurait été utile ...

Nora     (rivegauche)


@Louis

Anne Sinclair n'est pas une célébrité qui tient un blog pour entretenir un élevage de fans.
Elle est journaliste, via ce blog elle fait son travail de journaliste.

à l'avenir prenez le temps de vous renseigner avant de plonger et patauger dans les niaiseries.

merci d'être passé, et si vous oubliez de repasser, on ne vous en voudra pas, promis, juré.

Nora     (rivegauche)


Bonjour Anne, Bonjour tout le monde :-)

un article intéressant paru dans le Monde hier, à lire en gardant à l'esprit de ne pas tout de suite pointer du doigt les usuals suspects comme dirait yul, car l'enquête n'est pas terminée, que l'attentat n'est toujours pas revendiqué, donc nous savons toujours pas qui et pourquoi.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/04/29/pour-les-djihadistes-salafistes-marrakech-est-symbole-de-debauche_1514785_3212.html

RobertBizolier - Marrakech

Les informations qui déferlent à chaque seconde sur les médias sont un progrès considérable pour la liberté d'expression et la démocratie en général. Elles devraient cependant être à mon sens empreintes d'un peu plus de responsabilité et de bon sens de la part de ceux qui les divulguent.
L'interview du ministre de l'intérieur français concernant l'attentat de Marrakech en est une illustration qui me laisse perplexe :
A Paris, Claude Guéant a précisé qu'il n'y avait "pas eu intervention d'un kamikaze". "Quelqu'un a déposé un sac au sol et il y a eu déclenchement à distance", poursuit-il dans le JDD, ajoutant que l'engin était composé de nitrate d'ammonium, de TATP et de pentrite et que des clous avaient été ajoutés à la bombe pour en maximiser l'impact.
Merci Monsieur le ministre pour ces détails fort instructifs mais pourquoi ne pas avoir également donné le dosage précis, le nom des fournisseurs, le tarif des ingrédients, le mode d'emploi détaillé et pourquoi pas la date limite d'utilisation !!!
Est-ce ce genre d'informations que nous attendons d'un responsable politique en charge de la sécurité et du maintien de l'ordre? Vous avez-dit "responsable" ?

Mélanie

@Louis,

si vous aviez surfé dans les archives, vous auriez constaté que ce blog intercontinental existe depuis bientôt 3=trois ans, mais vous venez juste d'en entendre parler?... où ça, quoi ça, via des tabloids avec des "célébrités" que je ne nommerai pas?... Je vous suggère de regarder un film largement inspiré des faits réels, un thriller-parano.:"Ghost Writer"(L'écrivain fantôme ou "le nègre"), en VO ou en VF, car la fin et ses retentissements rappellent la terrible formule de Lacan:"la paranoïa, c'est parfois la vérité."

N.B. Lady-Anne vous a confirmé et résumé parfaitement les sujets abordés sur son blog.

Yul

@ Louis

nah! nah nah nah! nah!

Les conneries, on ne les apprécie pas sur ce blog

Shahine

@ Mélanie,
« Avant de nous répondre, il regarde autour de lui, afin de s'assurer qu'on ne nous écoute pas, il nous murmure: «comment il est ?... bein, pareil, comme son père»
Rien d’étonnant
Royaumes ou dictatures, peu importe il n’y a pas vraiment de différence.
C’est universel et depuis que je suis de ce monde les mêmes scénarii reviennent épisodiquement, et certainement avant que je pouvais saisir les premières informations, c’était certainement déjà pareil.
La fondamentale du problème, c’est le mauvais partage des richesses.
Les pauvres sont résignés puis sont parfois pris par un sursaut de révolte.
Les riches sont cyniques et doivent rester autoritaires pour conserver leurs privilèges.
Un attentat au Maroc ? Visant des Français ? Et vous êtes étonnés ?
L’intervention militaire en Libye de Nicolas Sarkozy suscite peut-être quelques vocations ?
Bref le monde change rapidement et c’est comme une réaction en chaine, contrôlée au début puis de moins en moins.
L’histoire se répète mais avec une nouvelle donne : l’atmosphère réelle est déjà fortement contaminée.
Si les hommes étaient sages, ils considéreraient que la guerre est un luxe que nous ne sommes plus capables de mener à son terme et d'autres combats sont à mener pour conserver l'humanité.


Michèle Doige

Bonsoir Anne, bonsoir à tous

Magnifique témoignage de Robert qui avec ses amis a pris la bonne initiative, montrer leur solidarité en continuant à fréquenter cette place qui est le symbole même de Marrakech.
La seule réponse est de continuer de vivre comme si de rien n'était tout en étant vigilants et en faisant confiance aux forces de sécurité performantes de ce pays.
Le tourisme est la ressource essentielle du Maroc et en particulier de Marrakech, la baisse de devises ne ferait qu'appauvrir la population or l'on sait que la pauvreté est le terreau de mouvements extrémistes, il faut donc tout faire pour éviter cela.
Image affligeante aussi de ces voyeurs qui se font prendre en photo devant le restaurant éventré, le malheur et la désolation créent toujours ces phénomènes stupides !

Anne Sinclair

Louis, c'est bien moi qui gère ce blog et il a pour objet les Etats unis et la politique internationale. J'ecris les post, valide les commentaires et y réponds, soyez rassuré la dessus. Sur la politique, non seulement je ne reponds pas, mais n'en souhaite pas sur ce blog.

Charlotte

Le néerlandais qui est décédé à Marrakech est un prof qui travaillait dans l'école à côté de la mienne. Je ne le connaissais pas, mais 33 ans, ça fait jeune quand même. Il était prof de pédagogie

Yul

C'est dommage que les média ne questionnent pas ce qui se passe à côté au Sahara Occidental et que peut-être cet acte vient de là , au lieu de pointer du doigt les "usual suspects".

louis

Bonjours a tous, je suis nouveau et j'ai entendu dire que la magnifique Anne Sinclair, futur 1ère dame de France avait un blog mais j'aimerai savoir si c'est bien la vrai Anne Sinclair qui gérait ce blog et qui lit les commentaires ou alors elle a délégué ça a quelqu'un d'autre ?
(je dis ça parce qu’il y a pas mal de site de célébrité qui sont géré par d'autres personnes qu'eux même).

Je sais pas si ce commentaire pourra être lu par la futur 1ere dame mais je lui souhaite bonne chance pour la présidentielle car cela ne va pas être facile, plus difficile qu'au fmi en tout cas !

Luc ben Georges

Bonjour et bon weekend,

Le Maroc peut servir d'exemple pour tous les pays de l'Afrique et Arabes;parce que les pouvoirs en place ont démontrer qu'apres la periode de semidictature du père de l'actuel Roi progressivement une monarchie parlementaire démocratique s'est installé.Les ouvertures vers plus de démocraties ont continuer,avec chaque année
des renouveaux.Le Maroc ne merite pas le dernier acte terroriste.

So

Quand je pense que j'ai mangé dans ce coin même. Bien que je sois aujourd'hui loin du Maroc, je l'ai senti passer d'une certaine manière.....comme l'attentat de Casa il y a 8 ans annoncé à la télé, la peur d'apprendre si quelqu'un de sa famille y a laissé sa peau. Jamais le temps ne m'a semblé aussi long.

Charlotte

Je vous vois, juste derrière la Reine, mais votre chapeau... Je ne sais pas... Un peu petite par rapport à Westminster Abbey...

Frederic Audibert

Cet attentat me laisse perplexe, survenant dans une période qui ne le laissait pas présager, sauf s'il émanait des adversaires de l'évolution proposée par le Roi.
Ma mère, tombée sous le charme de Marrakech, de leurs habitants, de leur gentillesse et de leur accueil, m'avait incité à m'y rendre l'an dernier. J'avais en définitive préféré les plages du Nord-Holland ! Quelle erreur !
Cette perplexité dans laquelle me plonge ce dramatique évènement a refroidit cette envie. Peut être en laissant passer le temps..

Frédéric

PS : nous attendons le témoignage et le ressenti de notre ami Robert avec impatiente.

Françoise Dumont

@ Robert de Marrakech : on a bien sûr immédiatement pensé à toi dans cet événement. On est donc très heureux de te lire. Je savais que tu continuais de nous lire mais que ton emploi du temps ne permet pas trop de contribuer. C'est un grand dommage pour nous, tu manques beaucoup à ce blog, à son niveau ; heureusement il en reste encore un peu qui manient et qui respectent notre langue comme toi, il n'y en a jamais trop toutefois.
Décidément, dans les pays arabes, ça bouge, pas toujours dans le bon sens. Les analyses et les éditoriaux concernant cet attentat disent tous la même chose : ce sont les islamistes qui veulent freiner les projets de démocratisation du régime.
On va nous distraire avec le mariage royal afin que les peuples puissent continuer de rêver malgré tout.

Nora     (rivegauche)

Bonjour Anne, Bonjour tous :-)

Pour l'instant je suis comme tout le monde je suppose, je ne comprend pas très bien le but de cet acte criminel.

Contrairement aux autres pays arabes, les Marocains ne demandent pas la chute du Roi, seulement des réformes pour aller vers plus de démocratie. M6 a enclenché des réformes, et même si les manifestants maintiennent la pression et demandent plus, il n'y pas au Maroc d'affrontement comme on l'a vu et on le voit dans d'autres pays.

alors à qui profite le crime ? cet acte est complètement insensé. Pourquoi maintenant ?

Mélanie

La France visée?...

https://www.sudouest.fr/2011/04/29/la-france-visee-384133-10.php

"Le ou les commanditaires de l'attentat ne se sont pas trompés. En ciblant un café bien connu des touristes en plein centre de Marrakech, la ville marocaine la plus prisée des Français, c'est sans doute le Maroc autant que la France qu'il(s) visai(en)t."
---
"Hasard? L'attentat survient au lendemain de la diffusion d'une vidéo des otages français..."
===
@Robert-B,
merci bcp de nous avoir rassurés...


RobertBizolier - Marrakech

Oui Anne, cet attentat, comme tout acte terroriste est horrible mais permettez-moi un témoignage qui m'a confirmé que le Maroc a une capacité de rebondir qui l'honore.
En 1998, je travaillais au Caire lorsque le pays a été cruellement victime d'un massacre de touristes à Louxor. Dés le lendemain, les restaurants et les sites touristiques étaient désertés. Je me souviens avoir fait visiter à mon frère les pyramides de Gizeh étrangement silencieuses et dépeuplées où seuls quelques chameliers et autres marchands ambulants se morfondaient. Il a fallu attendre près d'un an pour qu'y renaisse une activité commerciale et que des touristes reviennent.
En 7 juillet 2005, c'est à Londres que j'exerçais mes activités. Ce jour là, 4 attentats suicides ont fait 56 morts et 400 blessés. Dés le lendemain, la vie reprenait son cours et tous les londoniens n'avaient qu'un mot d'ordre sur les lèvres : Ne cédons pas au terrorisme, mais terrorisons le ! Les restaurants étaient bondés, il fallait montrer aux criminels qu'ils avaient échoués dans leur tentative de déstabilisation.
Hier soir, après avoir raconté ce souvenir à des amis français et marocains, nous avons décidé de montrer notre solidarité en allant prendre un verre place Djemaa el Fna. Nous nous attendions à trouver une ambiance morose pour ne pas dire macabre.
A notre stupéfaction, la place avait repris son animation habituelle, les conteurs étaient à leur place, les marchands de brochettes, de jus d'orange et de fruits secs haranguaient les passants et rien ne pouvait faire penser au drame qui s'était déroulé quelques heures plutôt, sinon le cordon de sécurité qui bouclait le café-restaurant Argana et les badauds qui posaient (trop nombreux à mon goût) devant les décombres de l'attentat pour garder un "souvenir" morbide et de cet évènement.
La quasi-totalité des restaurants étaient ouverts et la vie avait repris le dessus, même s'il régnait une étrange atmosphère dans le brouhaha habituel si typique de cet endroit unique au monde.
Aucune plainte, aucun abattement, une volonté de montrer au monde que "le Maroc, ce n'est pas ça !". Une question revenait souvent : "pourquoi ici et maintenant", alors que le roi a engagé des réformes fondamentales pour ouvrir le pays vers plus de démocratie et que les dernières manifestations s'étaient passées dans le calme et la dignité.
Alors oui, Anne, c'est horrible et nous avons mal pour les marocains et pour nous, mais croyons en l'avenir et soutenons les marocains et venant nombreux chez eux.

Grégory

Le terrorisme est un aveu d'échec...
Ce n'est que mon deuxième commentaire sur votre blog, et peut-être allez-vous trouver ma chancelante foi en la nature humaine un peu sombre (!), mais franchement, cette nature humaine n'a pas de quoi être fière lorsqu'elle s'illustre ainsi...
Je ne connais pas le Maroc, juste quelques marocains, néanmoins cet attentat me touche autant que les autres... je me souviens d'images violentes dans les rues de Paris, de l'Egypte, de l'Espagne, du 11 septembre (hébété devant de telles images, je suis resté immobile face à un téléviseur plusieurs longues minutes avant de comprendre ce qui ce passait, ce que cela impliquait)...
Si les motivations de cet acte inqualifiable sont encore une fois religieuses, cela ne fera que rajouter une corde à l'arc tendu de mon anticléricalisme en fleur (ceux qui ont inventé le phénomène religieux auraient bien mieux fait de se prévoir une partie de pèche à la mouche ce jour là) ; si elles tentent de miner ou au contraire d'attiser les élans démocratiques empreints de justice qui parcourent (visiblement) depuis décembre dernier nombre de pays Arabes, elles demeureront pour moi incompréhensibles...
Je pense aux victimes et à leur proches, encore une fois...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes