Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Place Jamaa El Fna | Accueil | La mort du tueur »

30 avril 2011

Commentaires

RobertBizolier - Marrakech

O. Ben Laden est mort. Pouvons-nous espérer que les morts innocents de la place Jamaa El Fna soient les dernières victimes du terrorisme ? Ne rêvons pas et restons très vigilants et prudents. Une chose est certaine, nous sommes très nombreux à être fidèle à ce blog et à avoir été enthousiastes autour de vous Anne au moment de l'élection du POTUS. Nous étions aussi nombreux à émettre de temps en temps des réserves sur Obama et pour tout dire être un peu déçus devant la tiédeur de la politique américaine. Aujourd'hui félicitons Obama et les services américains.
Un dernier mot pour dire que le discours d'Obama annonçant la mort de Ben Laden a été admirable, soulignant que ce n'était pas un combat contre l'Islam mais une victoire des non furieux. Belle et juste formule.
Nous attendons avec impatience votre témoignage Anne car les images de DC que j'ai sous les yeux à cet instant sur I-télé montrent une ambiance de folie autour de la Maison Blanche.

Yul

Osama Bin Laden DEAD .
Yes!!!!!!!!!

Gwen78

Et Kate fera William Cocu avec un richissime Émir...

Mouahahahah!!

Vladimir

@ JOG qui écrit :

« Je dis cela parce que les antinucléaires me gonflent, plus qu’ils ne le devraient ! »
Moi, plus je fréquente le milieu du nucléaire et plus je suis un antinucléaire et mieux je comprends les antinucléaires.
C’est après avoir manipulé du MOX à 2 cm de mes doigts dans une chaîne de production confinée que j’avais réalisé la puissance du plutonium, sur tous ces aspects.
Si tu veux JOG, je te ferais un petit résumé très simple, tu deviendras très humble face à cette alchimie démoniaque. Il y a partout un facteur de plusieurs millions entre une combustion chimique et une combustion nucléaire, ceci à tous les niveaux.
Concernant le Vésuve :
Le 10 mai 2011 ± 2 jours aura lieu une série de tremblements de terre en Europe.
Ce sont les spécialistes Italiens qui le précisent (prédisent).
C’est la conjonction de l’apogée d’une marée terrestre et le prolongement des relâchements des tensions telluriques du Pacifique.
Seule incertitude : l’apogée concave (10 mai 2011) ou convexe (24 mai 2011).
Bien sûr, le Vésuve peut-être fortement concerné.
Comme les Napolitains, j’habite à coté d’un volcan en sommeil et d’une vieille centrale nucléaire qui se situe dans une zone sismique. - La centrale n’a rien à faire dans ce lieu -
Une minorité prendra cette alerte au sérieux.
Hé JOG, il reste quelques heures pour croire ou non à ces informations et agir.
Les Italiens sont des sages et n’ont pas rajouté du nucléaire sur leur sol si instable.
Les anti-antinucléaires sont des abrutis qui ne veulent rien apprendre, rien comprendre, rien savoir, juste gaspiller pour leurs conforts maximum, bref, des inconscients insouciants. Dans quelques mois le réveil se fera lentement et progressivement puis de manière exponentielle.

Sur ces paroles, je ferais mieux d'assister à des mariages princiers. J'ai tout raté.

Nora     (rivegauche)


Pourquoi ont-ils choisi le 1er mai, jour de la fête du travail, pour béatifier le pape ? l'était même pas syndicaliste, LOL ;-)


--------

@Mélanie

j'ai tout loupé, yeah, I screwed it all up ! I can't believe it, ... LMAO ;-)


------------

@OZYMANDIAS

Pourquoi donc nous souhaitez vous un triste jour ????? :-(

Nora     (rivegauche)

Bonjour Anne, Bonjour tout le monde :-)

voici le discours de Obama au diner de la WHCA

c'est excellent, The must watch ! Obama cool et drôle, the coolest POTUS ever ;-)
et Donald Trump habillé pour l'hiver et toutes les saisons.

http://www.youtube.com/watch?v=n9mzJhvC-8E

:-))

Charlotte

La mort du fils et des petits enfants (3) de Khadaffi est une interprétation intéressante de la résolution de l'Otan... J'ai pas dû bien lire les conditions en bas de page...
Est-il interdit d'être génétiquement lié à un monstre?

Charlotte

The White House correspondents dinner:
http://m.youtube.com/watch?desktop_uri=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Ffs%3D1%26hl%3Dnl_NL%26v%3Dn9mzJhvC-8E&fs=1&hl=nl_NL&v=n9mzJhvC-8E&gl=US

Jean Pierre Becker

La réalité de la vie, c'est ce que nous désirons qu'elle soit. Les Anglais adorent les bonbons du même nom, avec un bel emballage. Pendant ce temps d'autres rêvent, jaloux, de tout faire péter. Difficile d'arriver au juste milieu, où le voisin ne fait pas baver, et où le frustré ne l'est plus. C'est vers cet équilibre qu'il faut tendre, modeste et serein. Toute la difficulté est de trouver, puis de proposer un chemin pour y parvenir. C'est par petites touches, par glacis, que l'on arrive à le peindre. "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage."

Philippe Pugnet

Oublions un peu ce monde où la violence côtoie le "people " , ce monde contesté, bouleversé, pour aspirer à un peu de bonheur, de paix retrouvée.

En ce 1er mai, je vous offre Anne, ce brin de muguet en remerciement du bonheur que vous nous procurez à travers votre blog.

Et j'y ajouterais cette belle citation de Georges Brassens : " Le premier mai c'est pas gai, - Je trime, a dit le muguet, - Muguet, sois pas chicaneur, - Car tu donnes du bonheur ".

Charlotte

Je me demande ce que la rédaction de LCI a fumé hier soir... Je me réveille avec la béatification de JP2, qqs instants de somnolance et me voici dans le discours d'une Pine, la diablisation... Je vais me recoucher

Titania

William et Kate.

Le mariage d'un Prince et d'une roturière.

C'est pour quand l'accident sous le pont de l'Alma ?!

( C'est con et méchant, je sais, mais, voyez-vous, c'est des choses qui arrivent. Enfin, elles sont déjà arrivées ).

Gwen78

Bonjour à tous,

Moi, ce qui me fait sourire , c'est que si je tape "http://joglesconneries.typepad.com" dans Google, les ésultats de la recherche renvoient tous à "2 ou 3 choses d'Amérique": ça fait sérieux!! lol

Mélanie

@Adiou Jog,

bonnes questions, merci de les avoir posées, déjà lues ou entendues après la tragédie japonaise:

"Dites-moi donc fils de georges, quels sont les pays, les peuples qui méritent qu’on leur fasse péter les cafés comme cela ?
Quelle grille de valeurs utilisez-vous pour établir votre liste de ceux qui le méritent ou pas?..."

http://fr.euronews.net/2011/04/30/mohamed-vi-a-marrakech-deux-jours-apres-l-attentat/

===

@Michèle-D,

merci pour "ph", bien-sûr: phanariotes!
quant à "buci", il a bien dit qu'au Mexique on parlait "mexicain", alors en Grèce, on doit parler "l'orthodoxe antique", I presume...;-)

Mélanie

Bonjour everybody!

après le mariage-reality show, je viens de jeter un coup d’œil sur le carnaval de Rome, place St-Pierre... OMG, comme dirait le trotskisto-marxiste du fond de la Lozère...;-)

eh, oui, Trotski avait raison:"La réalité ne pardonne pas une seule erreur à la théorie..."

Françoise Dumont

J'étais chez moi ce jour-là vers 11h ; j'ai donc allumé le petit écran ce qui arrive vraiment très très rarement. Pour nous peuple qui s'est battu pour la république, cela semble complètement désuet et surtout, pour quelqu'un de gauche attaché à la bagarre pour la justice sociale, on ne peut s'empêcher de penser au coût d'un tel événement. On ns dit que cela ne coûtera au contribuable anglais que le service de sécurité. Ok, mais cela n'empêche pas la Grande Bretagne de vivre la crise et une grande partie de la classe moyenne souffre.
J'ai entendu que lorsque William s'est inscrit dans cet établissement de st Andrew, beaucoup de jeunes filles rêvaient de s'y inscrire également pour avoir LE petit ami adequat, ce qu'a su faire Kate. C'est un établissement où l'enseignement n'est pas forcément mieux qu'ailleurs mais il est utile d'y être pour construire un réseau.

CelineElias

Non, je n'ai pas regardé ce mariage, ni à la télé, ni sur internet et pire, j'ai fui aussi loin que possible de tout ce cirque. Hélas, ô triste hélas, mes petites mamies (plus de 75 ans, Anne, je vous rassure ☺) m'en ont rabattu les oreilles : "désolée madame, là, je ne peux pas vous répondre car je regarde le mariage de William et Kate. Cela ne vous dérange pas de me rappeler en fin de journée ?", ou encore "Pardon si je ne suis pas vraiment prompte à vous répondre mais la robe de Kate (gros moment de solitude pour moi en cet instant précis) est tellement superbe que je vais demander à ma petite-fille qui se marie l'an prochain si elle ne veut pas la même". Ou pire encore : "Vous me dérangez, mademoiselle (j'aime ce mademoiselle !). Je regarde le mariage ! Rappelez demain !".
Alors je précise quand même que j'ai téléphoné - oui, j'ai osé ! - entre 11h15 et 14h30 ce vendredi pour une grande entreprise qui vend des parfums, des cosmétiques et autres produits de beauté. J'en tairai la marque, comme il se doit. J'appelais des dames (surtout) qui dépensent en moyenne 200€ par mois dans ces produits. Forcément, je ne suis pas tombée sur des gens qui triment pour manger à leur faim et qui se fichent éperduement de ce mariage anglais !
J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'appeler une Première Dame...mais j'ai eu son secrétaire. Non, ce n'était pas Carla. Ni Michelle.

Enfin bref, tout ça pour dire qu'entre ce mariage et la béatification de Jean-Paul le deuxième, sans oublier l'hypothétique grossesse de Carla et les quotas dans le foot français, je n'ai retenu de l'actualité qu'une chose : l'odieux attentat au Maroc et ses conséquences probables sur le tourisme.

Aussi, je profite de ce dimanche pour exhorter tous ceux qui aiment le Maroc, tous ceux qui aiment la Tunisie, tous ceux qui aiment l'Egypte, tous ceux qui aiment juste découvrir d'autres horizons à quelques encablures de Paris, SVP, allez dans ces si beaux pays, les gens y sont merveilleux, accueillants, gentils dans le bon sens du terme et pas toujours avec des intentions mercantiles en tête. Continuez, si vous en avez les moyens, à faire vivre ces gens.
IL NE FAUT PAS CEDER à la peur du terrorisme car si l'on fait ça, il gagne. Et ce sont les innocents qui ne seront pas morts par la terreur qui mourront par ses conséquences. Nous continuerons de notre côté à vivre nos vies tranquilles et nous oublierons vite les dates et les raisons qui nous ont fait choisir l'Autriche ou la Suède (quitte à avoir moins chaud et troquer la balade en dromadaires contre un ciré jaune et une lotion anti-moustiques) au lieu de ces pays qui nous attiraient pourtant avant...

Je trouve que c'est beaucoup plus important que tous les mariages du monde. Beaucoup plus important qu'une béatification.

@ Vladimir (pour finir) : j'aime bien votre "combat". Et surtout, j'aime bien votre façon de le poser. Parmi tous les nouveaux arrivants sur ce blog, vous êtes celui qui m'interpelle le plus. Non que les autres ne le fassent pas ! C'est juste que j'aime votre insistance et votre style. Je voulais vous le dire. Cela ne change rien, je doute même que cela vous émeuve, mais bon, quand j'aime ce que je lis, je le dis. Principe de base de mon fonctionnement interne. Si non, je ne serais jamais venue sur ce blog en étant de Droite !!!!!!!!!!!!

Songoh Khan

Il est des traditions, plus lointaines, dans le temps et dans l'espace, et par là peut-être plus proche de nos origines, qui m’intéresse davantage.

Et le conte, je préfère l'imaginer, puisant aux sources de diverses traditions.

Plus que la récréation de l'instant, le mythe d'hier livre souvent des clés de ce qui nous entoure.


Dans un tout autre champ, la presse devrait prendre garde. Devenant censeur de l'ordre moral elle tend à priver l'être de sa liberté d'expression et de sa liberté d'opinion. S'introduisant dans le débat privé, fut-il professionnel, confondant par là même débat et décision, idée et loi, elle se fait dictateur.

Beau paradoxe de nos démocraties, n'est-ce pas ...

Philippe Marga

Pas vu du tout le mariage princier, et ce pour deux raisons :
La première : ce jour là, le me promenais sur les Causses Lozériens
La seconde : je n'ai pas la télévision.
Radical, comme antidote, is'n'it ?

Vladimir

Helen Caldicott talks About the Horror of Fukushima

http://www.infowars.com/helen-caldicott-talks-about-the-horror-of-fukushima/

Et elle ne savait pas encore que sur le réacteur n°3, il y avait 94 tonnes de MOX (dont 6 à 7 % de plutonium soit 20 plus que dans un réacteur classique).


Le femmes de l'hémisphère Sud osent parler.

Nos championnes françaises, Nathalie BioX KM et Atomic Anne Lover sont devenues muettes comme des carpes. Carpe Diem.
Les hommes sont lâches ou habitent déjà à Usuhaïa.


Maintenant on comprend le silence de notre nomenklatura élitiste médiatique et atomique.

"Dictature de l’insouciance" à consommer sans modération.

(Continuez avec les clops, au moins à la fin, vous aurez des doutes ; Si vous l'auriez subit ou si vous auriez été responsable)

Parlons de choses qui amusent la galerie ;
Révolutions arabes, mariages princiers, cuisine interne, grossesse de la première dame. Voilà

Chaque candidat à n'importe quelle élection et qui est un farouche partisan de l'électricité nucléaire est un idiot qui n'est pas au courant de la situation.

H4

Quand elle est contrôlée par un système bancaire, l’économie évolue dans le sens inverse des découvertes scientifiques.
La « logique bancaire » consiste à donner de la valeur à ce qui n’a pas de valeur réelle, sinon on parle de « logique économique ».
Les découvertes scientifiques font progresser l’économie réelle en permettant de mieux utiliser l’énergie (en faisant baisser sa valeur) et elles font reculer le système bancaire qui ne produit rien mais qui prête une valeur spéculative à l’énergie.
« Energie » est à prendre au le sens large, de travail, de consommation, de ressources naturelles, etc.

Pour ceux qui comme moi, qui ont de plus en plus de difficulté à réaliser des achats compulsifs voire essentiel dès le milieu du mois, regardez la télévision et assistez à des dépenses somptueuses ; guerres ou mariages princiers, c’est une manière d'être des consommateurs virtuels. Cela peut rendre l’existence passionnante, tout en étant économe en énergie, sans avoir besoin d’avoir les mains moites au décollage ou à l’approche avant atterrissage dans un avion. Et d’oublier l’essentiel des informations de 2011, essentiel qui a complètement disparu des écrans radars. Mais qui refera surface, car c’est déjà dans l’air aux USA. USA, ce pays de contraste, où il y a les gens les plus informés, les plus curieux, les plus grands adeptes à la transparente et la vérité et ceux qui ne veulent ni voir, ni savoir, ni comprendre, ni entendre. Ceci de manière plus marquée que partout ailleurs sur cette terre.
Anne, partagez-vous cette remarque ? Vous qui observez deux ou trois choses vues d’Amérique ?
Henri H HH

Yul

C'est un autre "reality show" qui se vendait très bien à travers le monde. Au moins, dans ce cas ci, rien de grossier ou d'ignorance crasse .

Anna Rensberg

Bonjour Madame Sinclair . Bonjour à tous.
J'ai vu seulement quelques images du mariage royale.
Au dela du spectacle qui eloigne les foules des problèmes graves, au dela des assiettes et tasses grossières décorées des portraits des jeuns époux, je fais chapeau-bas devant l'amour et sa fete. Deux milliards de gens glorifient l'Amour, plus que les chapeaux architécturales et les robes, Je veux y voir la gloire de l'amour pur et patient.. On oublie sa valeur..." Waity Katie", comme on la surnommait irroniquement dans les journaux nous donne une leçon de noblesse y née et de patience qui me parle du vrai Amour. Cet amour accompli, mis à sa royale place, donne un réconofrtement à tout amour sous l'ijnustice de ce monde de préjugés!
Il n'y a pas de Cendrillon, ici.
Ce n'est pas elle qui. devient princesse, c'est Wiillam qui reconfirme son statut princiaire. Je parie que nul riche homme d'affaire ( ou bien tres peu) n'aurait pas pu remarqué sa beauté discrete ni garder auprés de lui une femme qui n'a rien du prototype "trophée". La beauté de Catherine vient de l'intérieur , sa gloire, de sa patience. "Waiity Katie" est, finalement, un titre plus glorieux que celui de princesse de Wells ou Duchesse de Cambridge.
L'amour authentique n'est pas une niaiserie pour âmes sensibles, pas un savon parfumé à la lavande qui nous glisse entre les doigts pour mieux fondre dans l'eau comme un mirage indolent...
Le véritable amour n'est pas romantique. Il est fait pour les guerriers. A la fois doux et viril, violent et pudique, plein d'éclairs et de timidité, c'est un tonnerre qui chante, un tambour briseur de rêves, un sifflement strident qui acidule le sang : l'amour fait naître à la réalité.C'est un cierge qui glace, une pâquerette déchue, une neige qui a froid, un vent qui se fige, une vague en forme d'eau : l'amour est l'inattendu.
L'amour, le vrai ? Une patate brûlante dans la bouche ! Une soupe qui fait vomir si elle est trop douce, voluptueuse quand elle est amère.
Un bouquet d'éblouissantes épines, voilà l'amour. Ce n'est pas une caresse qui endort mais une gifle qui réveille. A condition de tendre volontairement la joue car l'amour qui sonne juste accepte aussi de se faire mis à la porte. C'est ce qui fait sa gloire : on peut refuser l'amour.
L'amour vrai, c'est tout le sel de la mer dans un morceau de sucre. Pire : un sucre dissout dans l'océan.
L'amour qui frappe l'innocent n'a peur de rien, sauf d'être coupable.
L'amour digne de ce nom gronde, grelotte, se grise d'un rien, impatient d'afronter l'impossible. C'est un gredin couvert de givre qui attend le lever du jour afin de se mesurer au soleil.
Anna Rensberg

Sélène

Ce monde étrange où les codes sont aussi stricts semble bien éloigné de nos préoccupations modernes.. et pourtant... 2 milliards de personnes ont jeté au moins un regard sur cet événement.

La romantique aventure de cette jeune femme riche mais point noble, qui épouse son prince après moult péripéties de couple, c'est un roman! Peu sont dupes, mais au niveau spectacle, c'est agréable!
C'est en ce sens d'événement partagé par tous les téléviseurs innombrables du monde entier, que cette cérémonie m'a intéressée.


Account Deleted

La voie gazeuse.

http://joglesconneries.typepad.com/files/bruckner-symphonie-4-bewegt-nicht-zu-schnell.m4a

Il est trois heures du mat ; il est temps de tirer le cochon des draps !
Pierre se lève, Jack s’étire, baille !
Ils s’habillent en silence, passent les parkas et enfilent leurs godasses de montagnes.
Ca schlingue dans le dortoir, les espangos ont bramé une partie de la nuit !
Jack est saumâtre et parcouru par l’envie urgente de les réveiller pour les traiter à sa façon :

- Hijos de putas !

La phrase claque dans le silence !
Pierre se marre, il sait d’avance la réaction de son pote !
Dans la grande salle du refuge, ils sont trois groupes à décaniller pour se faire une grimpette !
Le petit-déj est silencieux rapide, chacun économise son énergie, il va en falloir pour grimper cette voie aérienne, cette voie du vide sur l’à-pic nord. On ne peut rêver plus gazeuse comme voie, quatre cents mètres quasiment lisse avec deux cheminées et un surplomb aux trois-quarts de la verticale.

Il fait encore nuit, Jack se harnache de son sac à dos !
Pierre prévenant vérifie les cordes, le nombre des mousquetons et autres attaches. Le piolet dans son étui, le casque pendouillant au harnais, sans oublier les grigris, les autobloquants évitant à celui qui assure de trop gros efforts. A porter leurs dégaines, ils avaient tous les deux une dégaine curieuse.

Ils tintent tous les deux au rythme décidé de leurs pas !
Une heure de marche le long de la langue décharnée de glace !
Les moraines sont épaisses et les premières glaces plus lointaines qu’une dizaine d’années auparavant.

- Dis Pierre je peux m’en griller une ?
- Fais le maintenant mais après tu me donnes ton paquet de clopes !

Le toubib qu’il est, sait combien la première clope matinale, déglace les neurones, il sait aussi qu’au-delà de celle-ci c’est le souffle qui disparaît. Alors il réquisitionne le tabac de son pote !

Les voilà au pied de la verticale. Le vertige s’empare de Jack comme à chaque début d’escalade. Il regarde vers le sommet se détachant sur un fond moins sombre.
Il lui faudra tenir jusqu’en haut.
Pierre est un vieux praticien de la montagne. Il sera le leader fixe de cordée. Plus rédhibitoire sans doute dans les longues voies, obligeant à ravaler les cordes plus souvent, à de nombreuses vaches, ces accrochages au leader, il n’est ici d’autre solution. Jack moins expérimenté que lui l’oblige à choisir cette option pour leur sécurité.

- Ca va comme tu veux Jack, tu te sens prêt ?
- Yes man, je le suis, je veux voir le soleil se lever sur les Ecrins !

Pierre ouvre la voie, les premiers ancrages à la paroi sont comme toujours la révélation que dans quelques mètres ils seront seuls, sans autres aides possibles qu’eux même ! Depuis leur première course, l’un et l’autre en avaient accepté la raison ; ils s’obligent dans la vie comme ici en course à une solidarité sans faille jusqu’à la plus grande attention…Mou ou sec deux mots vitaux !

Cela fait plus d’une heure qu’ils grimpent.

- Jack mets-toi en lolotte et regarde vers les Ecrins !

Jack se met de profil plaqué à la roche, un pied en arrière sur lequel il prend appui…
Ce qu’il voit à cet instant, le fascine, enchante son regard et l’être perdu au milieu de ce mur de roche, comme il lui semble le devenir aussi dans son existence. Une telle beauté révélée lui amène les larmes aux yeux. Il faut au moins être demi-dieu pour enfin accéder à une telle magnificence. Les pourpres premiers naissent lentement de l’outremer obscur, ils cheminent avec grâce vers l’or rosé de ces matins somptueux…Les Ecrins sous la neige d'un bleu sombre courent vers un bleu plus tendre. Le mauve profond des premiers rayons solaires se décalent avec majesté vers le plus beau des ors….

- Tu peux téter ta goutte Jack, sors ton tube de lait !
- Laisse-moi encore quelques instants ! Sa voix chevrote.
- Ca ne va pas ?
- Merci Pierre pour ce précieux et inoubliable moment !... C’est mieux que de voir Capri !
- Tu l’emmèneras là bas ?
- Non !... Je ne crois pas, sa peur de la vie et sa morale hypocrite, on ne touche pas au manouche, l’enferment de plus en plus….Elle patauge dans sa clandestinité douloureuse !...Si on parlait d’autre chose !
- Excuse-moi…
- Ce n’est rien, c’est seulement pénible à vivre !

Jack chasse l’intruse, enfin le tente-t-il, mais comme le varech sous le joug incessant des vagues, l’éloignement est de courte durée..
Il reprend l’escalade un peu assombri. Pourquoi diable Pierre lui avait il posé cette question idiote ? Ne plus penser était bien le but de cette virée en montagne…Il ne comprenait plus rien à son existence, sa propre vie lui était devenue étrangère…Au point de désirer partir, tout abandonner, laisser là tout ce qui hier faisait sa joie, celle-ci maintenant laminée, détruite par l’inutilité révélée et avérée de sa vie …
Après lui le déluge lui avait-on écrit à la suite d’une lecture d’un de ses manuscrits, en parlant d'un de ses héros…
Vrai aurait-il pu répondre, et cela peut aujourd’hui s’appliquer à lui…
Renoncer pour le bonheur d'autrui, se taire!
Quelles autres solutions pouvaient-elles être envisagées, choisies?
Il faut toujours un sacrifié pour que le bonheur des autres soit à son comble..
Il ne lui dit rien de rester pour ce seul motif, pour cette seule raison !
Cette solitude au milieu des siens, si semblable à une douleur lancinante, il n’en veut plus !

Le surplomb n’est plus qu’à une dizaine de mètres de lui, au sortir de la cheminée sur sa droite. Il lui faudra faire le jeté. Pierre prépare la voie, Jack coincé entre les deux pans de roche attend…Il ne ressent aucune fatigue, ni picotement, il écoute le vent lissant la roche, s’engouffrant dans la fente rocheuse.

Ces temps ci il a souvent rêvé sa fin, soit un avc sur le trône matinal, soit un arrêt cardiaque dans son plumard. Il aurait à choisir, il ne prendrait pas forcément la seconde solution.. Son côté chieur sans aucun doute lui fait préférer cette option finale !
Presque un gag en somme !
Le seul mépris qu’il ressentait depuis longtemps, était pour sa personne devenue incapable d'aimer autre chose que ce filament de souvenir, mais aussi du mépris pour cette humanité qui en manquait tant, bedonnante d'égoïsme, se gavant de vains mots sans fondements aucuns ; libres, égaux et frères au point de se lacérer par amour !
Il n’était plus attaché à rien, c'était détaché de tout, sinon ce lien ténu de fortitude, ce rêve devenu avec le temps une douleur obsédante !

Pierre vient d’arriver sur le surplomb. Il a passé la corde dans les différents ancrages et dégaines.
Jack doit prendre le même chemin jusqu’à se trouver suspendu dans le gaz.

Il y parvient, se trouve à deux mousquetons du bord sous la plateforme.
Son bras se tend vers le dernier coinceur. Il dégrafe celui l’assurant et crie à son compagnon: sec !
La corde se tend sous la charge, le voilà pendu, retenu par son seul harnais, les deux pieds dans le vide.
L’instant est unique, il sait Pierre capable de le hisser au-dessus du toit.
Pourtant dans sa main droite une lame brille, celle de son couteau.
Le fil vient se poser sur la corde et entame déjà le premier fuseau de nylon.
Dans le miroir de l’acier se reflètent les Ecrins virant à l’or le plus pur !
Il se tourne vers la montagne ensoleillée et les larmes lui viennent de nouveau.
Sa lame caresse jusqu'à mordre plus encore le fil vital.
Elle s’enfonce lentement dans la corde, les brins s’écartent soudainement désunis.


Il sait Pierre capable de descendre seul !
La pression de la lame se fait plus forte encore, tranchante, jusqu'au dernier brin.

C’est le vide qui l’aspire, il ferme les yeux, se laisse embrasser par le vent.
Les cris de Pierre s’estompent.
Il se tait, ne peut ni ne veut crier un semblant de dernier effroi, lui que plus rien n'effrayait ; un seul prénom est souffle de vie!
Il savait mille moyens de partir, la vie lui a offert celui-ci : il la remercie.

Son corps se disloque au sol, se démantibule dans l'ultime fracas assourdi.
Un voile rouge s’étend sans que douleur ne vienne.
Le noir mystérieux l’enveloppe!
Le néant l’absorbe !


Symphonie n° 4 d'Anton Bruckner
1er mouvement : bewegt, nicht zu schnell.
Orchestre PHILHARMONIQUE de VIENNE
Karl BÖHM
Enregistrement de 1973
Version idéale de cette symphonie..
La prestigieuse Philharmonie de Vienne donne ici sous la direction de Karl Böhm l’interprétation d’une perfection dans le respect des nuances. Ses cordes somptueuses et ses cuivres sont d’une justesse et d’une délicate onctuosité dans le pianissimo…Indispensable avec celle de Jochum, qui fut un grand interprète de Bruckner, dirigeant le Berliner dans un tempo digne de Furtwängler…

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes