Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« "It's the economy, stupid!" | Accueil | Et maintenant... »

09 mai 2011

Commentaires

Prisc

Je me demande comment un mot comme "prier" peut attérrir dans un tel discours. Alors, il ne s'agit que d'une guerre de religions?

Anne Sinclair

Anthony, hélas, moi, je n'étais plus une enfant le 10 mai 81. j'ai raconté ici ou ailleurs dans un vieux bouquin comment je l'avais vécu, mais promis, je le referai un jour. Pas aujourd'hui peut être parce que je n'ai aps le temps et parce qu'il y a assez de célébrations comme cela aujourd'hui.
J'entends bien certaines de vos réserves et de grâce, pas que de la nostalgie. merci a Mitterrand pour la peine de mort, pour l'alternance, pour les réformes sur le droit du travail, et pour l'Europe. Quant au reste, on peut peut être laisser tomber aujourd'hui? Pour le reste, laissons comme n'aurait pas dit simone Signoret la Nostalgie là où elle était. J'aime bien j'aime le titre de Libé ce matin "le droit d'inventer" et l'édito de Demorand : La gauche ne gagne que lorsqu'elle adopte de la politique une vision plus large que la politique elle même, quand elle est capable de ressusciter la dignité et la fierté chez les citoyens(...)quand elle sait rendre l'avenir désirable. Je vous renvoie à Libé dans son entier. ca peut s'appliquer au monde entier et notamment, puisque c'est le héros de ce blog à Obama.

Anne Sinclair

FKN: je n'avais en effet pas pensé que le doute existât sur la présence ou non de Ben Laden dans la maison: quel pataquès en effet, si ce n'avait pas été le cas. En revanche, en ce qui concerne la présence de Bel laden depuis des années à cet endroit, je trouve les pakistanais officiels, assez largemnt gênés aux entournures!

Anne Sinclair

Pour ceux qui parlent de Geronimo, moi, je suis plutôt du dôté de CKOne (= Jog) pour lequel Geronimo etait un des heros de mon enfance! Donc 1) en effet nom de code pas de bon goût et 2)je comprends que les amérindiens soient choqués.

Pour ceux qui s'étonnent que j'ai pu parler d'une femme présidente, je dis "cessez de faire comme les journalistes, et être obsédé par notre 'chez nous' Aucune allusion précise dans ce post sinon que 1) c'etait la fete des mères, 2)que nous avons un métro de retard en Europe (où pourtant une femme est chancelière d'Allemagne, le pays le plus puissant du continent, je vous le rappelle au passage). Car comme le dit Nora, c'est arrivé depuis longtemps hors des frontières du continent européen. Et 3) qu'Hillary en a evidemment la trempe, mais qu'elle a dit qu'elle n'en avait plus envie...

Quant à Tarden, autant j'aime le "né européen" au sens où zweig (hello Michele) l'entendait, c'est à dire l'homme de culture, de tolérance et d'ouverture qui existait au début du XXème siècle encore. Autant je me réjouis qu'aujourd'hui le mâle européen soit en concurrence avec ceux du monde entier et que nous ne soyions plus le seul modèle culurel. Et qu'en fin, je n'ai pas lu 24h..d'une "femme sensible", mais je conteste farouchement que les femmes ne soient qu'amour, bienveillance et sentiments! Il y a des femmes de pouvoir et des femmes d'action, des femmes douces et des femmes dures, des femmes intellectuelles et des pragmatiques.... Bref les femmes ont changé, Tarden et elles ne demandent qu'une chose, c'est que les hommes l'admettent, qu'elles soient respectées comme les hommes, écoutées comme eux, et rémunérées comme eux. 20 à 25% de salaire en moins dans es entreprises pour les mêmes postes: çà, ça me choque profondément!

Ck One

Anne Bonjour,

Pour une des rares fois où ils contemplent de visu l’effet produit par leurs décisions, leurs ordres politiques ! Protégés qu’ils sont par l’immatérialité, l’impersonnalité de ceux-ci, ils n’en voient, ni n’en ressentent jamais, les effets et les conséquences produits !
Un ordre de tuer donné et, l'effroi se dévoile en 38 minutes!
Lorsque la réalité vous éclabousse de sa cruelle vérité froide et, éparpille en mille morceaux vos certitudes!
Ils ont choisi le job !
Qu’ils en assument le poids !
Vraiment pas de quoi leur tresser des lauriers, moins encore douter d’une quelconque différence entre homme et femme !
La Tasdechaire nous a montré combien la différenciation était impossible, combien elle avait à cœur de protéger ses concitoyens au nom de la mondialisation !
Le « I'm shocked » d’Hilary n’est que de circonstances, une main juste pour l’image !
N’allez pas croire qu’elle pense un instant que « c’est trop dur » comme disent les jeunes !

Ck One

MiDo

Il n'y a pas que les Indiens d'Amérique que cela choque!
Cela montre combien encore dans les mentalités US un bon Indien est un un Indien mort!

Ck One

En ce jour du 10 mai, mes Soeurs et Frères, fêtons gaiement 45 années d'amitié bousquettienne, une jeunesse croix et feu, le fn mis dans la course politique par pure manigance politique!
L'oubli, bien à propos, fait table rase de certaines vérités gênantes!

Je m'en retourne chez les Gibbons!

Sélène

"Le temps se raccourcit"... oui, le temps devient de plus en plus important dans la lutte contre le découragement. de bon matin, je lis ce message sur Facebook (devenu de plus en plus important pour quantité de gens, presque un instrument de survie):
"""je vois entrer dans mon cabinet de plus en plus de gens épuisés, laminés. Il me faut les recevoir, prendre mon temps sans compter, en gardant le sourire malgré mon niveau de vie qui baisse à vitesse grand V. Mallgré tout, je tente d'apporter ce que la majorité de mes confrères, l'oeil fixé sur leur chiffre d'affaire n'apportent plus: un peu de chaleur humaine, cette petite flamme qui rend la vie plus lumineuse et que nos gouvernants actuels ou futurs ignorent, prisonniers qu'ils sont de leurs certitudes brutales... Et j'écris, j'écris,j'écris, seule bouée offerte à cette sombre déchéance nationale qui chaque jour avance, de moins en moins masquée. je lutte contre le silence des pantoufles, non sans découragement, parfois."""

Je partage...et j'écris...

Sky zoo!!!

N'empêche, remarquez bien qu'ils ont tué Ben Laden et tiré su tout le monde, sauf les femmes.... sans doute parce que.... c'étaient des bombes!! mdr !!

Sky zoo!!!

Mitterand? faut oublier, en politique c est comme a l'éducation nationale depuis des années, au fur et a mesure que le temps passe: le niveau baisse.... Avant celui qui n'avait pas fait une gande école de type ENA ne pouvait espérer occuper la magistrature suprême... Aujourd hui , un simple diplômé de droit, issu des quartiers de neuilly, peut.... Ça devrait inquiéter... Pour vous dire , un étudiant qui pour la nième fois repique sa 2ème année de DEUG de droit est conseiller général du 92..... Euh, ouais, on va dire que c'est representatif d 'une certaine politique.... de très haut vol....
Aujoud hui on a des pesdigitateurs d un coté y a plus de sous dans les caisses de l'État mais quand il y à besoin "oh miracle!!!" mdr

emouren

bonjour,
pourquoi madame hillary Rodham fait elle allusion au fait de prier. cela ne nous regarde pas, un peu de pudeur. vive la laïcité

Jean Pierre Becker

La mort de Ben Laden d'un point de vue stratégique affiche qu'il est abandonné de Dieu. Une balle en pleine tête a suffi à le démontrer. De quoi refroidir toute la horde de fanatiques croyant en ses harangues.
Ce qui compte également, c'est le contenu des disques durs et clefs USB récupérés sur place, de quoi éliminer la nébuleuse pensante de l'organisation terroriste.
On peut alors comprendre, homme ou femme, l'émotion de la Maison Blanche: envoyer en mission au nom de la liberté, de jeunes Américains qui ne sont pas certains de revenir vivants de cette équipé dans l'antre de l'halluciné fanatique, et du soulagement qui a résulté de sa réussite.

Nora     (rivegauche)

@Hervé

vous avez apparemment loupé beaucoup d'infos, parce que cette question a été ressassée X fois et cela dès l'annonce de la mort de feu le défunt.

Nora     (rivegauche)

Bonsoir Anne, Bonsoir à tous :-)

Vous savez cette histoire de femme Présidente ou pas, c’est principalement le problème des USA et une partie de l’Europe. Les exceptions sont au Kosovo, Finlande, Islande, Lituanie, Irlande et je ne sais plus qui encore :-( … complétez la liste, et elle n’est pas plus longue que ça ;-)

Autrement, le reste de la planète s’en accommode très bien, ça n’a pas l’air de trop les perturber qu’une femme soit chef d’Etat, il y a eu et il y a des femmes chefs d’Etat en Afrique, en Amérique centrale et du sud et en Asie. Dans ces contrées sous développées, ou pudiquement dites en voie de développement. C’est à se demander qui est développé, qui ne l’est pas. Mais bien sûr la question ne se pose pas, le développement … ou pas, d’un pays se mesure à son économie, ça se saurait si on tenait compte du reste.

Dans la déclaration de Hillary Clinton, il y a quand même un mot à ne pas négliger «as long as she is qualified to do so» Tout est dit.


Anne, une femme présidente, pourquoi pas … mais Shuuuuuuuut, doucement, pas trop fort. On se battra pour ça une autre fois, promis. Pour le moment on a d’autres priorités :-)

Mélanie

@Anna-R,

vous avez cité Alexandru (Alecu) Paleologu,
écrivain, critique littéraire, diplomate et homme politique roumain. I'm really impressed...

J'avais mentionné les phanariotes l'autre jour, il en descend, il a été sénateur du département de l'Arges, celui de mes feu-parents. Il a été nommé ambassadeur de Roumanie à Paris par le premier gouvernement provisoire après la chute de ceausescu, mais il a été limogé par les anciens communisto-sécuristes... C'est lui qui a parlé des 4 générations sacrifiées, affirmant que "la guerre a duré en Roumanie de 1940 à 1989!" et "l'obscurcissement de la pensée durant un demi-siècle a été un moyen de l'humiliation, du chantage par rapport à la famille, et des tortures physiques.":-(

Tarden

@ Michèle Doige,

Sincèrement, je ne sais pas, mais je serais bien étonné que la rigide Mme Clinton ait lu le livre de Zweig, et surtout les "Vingt-quatre heures d'une femme sensible" de Constance de Salm ( petit chef-d'oeuvre réédité en 2007 aux éd. Phébus). Pour répondre un peu aux considérations savantes d'Anna Rensberg, d'autre part, je dirais que le "mâle" européen, en tout cas français, a de la chance d'avoir en face de lui des partenaires plutôt sentimentales et complices, qui se font du souci sur la grande question "m'aime-t-il ?", comme dans ces romans ; charmantes femmes sans conteste qui ne cherchent pas forcément à couper les cheveux en quatre sur des questions trop sérieuses de carrière ou de je ne sais quoi. Bref, je suis heureux d'être né "Européen" (tout particulièrement au sens qu'on donnait à ce terme au XIXe siècle). Qu'en dites-vous, Anne Sinclair ?

Petrus

@ Michèle,
En temps de guerre l'ennemi est souvent Geronimo. Ce qui est injuste pour ce cher indien dont je raffolais l’histoire lorsque j'étais lycéen.
Les noms de code servent à tromper l'ennemi. Appeler "notre homme" le trident de Neptune est plus discret que « le barbu du 11 septembre »-:-)
Malheureusement pour Obama il y a beaucoup de Geronimo dans le coin en ce moment.
Remarquez, ils n'ont rien à craindre avant 8 ans. Car capturer Saddam Hussein 1 an avant la réélection de George W. Bush et tuer O. Ben Laden 1 an avant les prochaines élections me laissent à penser que les "ennemis" des EUA peuvent se dorer la pilule jusqu'en 2019 !

F.KN

On le saura forcément un jour. On comprendra alors bien mieux cette photo qui a fait le tour du monde. On focalise sur la main au visage d’Hilary. Mais le visage du président semble plus anxieux. Il y a juste ce général, qui est à l’aise, devant son ordi, comme si, il consulte sa page Facebook. On peu imaginer que le moment tendu figé par l’image a été pris à l’instant où Situation Room apprend qu’un hélicoptère s’est écrasé. Le suspens est la seule chose rapporter par l’image. "Il n'y avait aucune preuve circonstanciée que Ben Laden serait à l'intérieur", a admit le chef d'État américain, dimanche soir. On comprend alors l’angoisse qui régnait ce soir-là. Dans son entretien télévisé, Obama a avoué le son doute que Ben Laden était dans cette maison d’Abbotabad. "À la fin de la journée, la probabilité était toujours à 55/45. Nous ne pouvions pas dire avec certitude que Ben Laden était dedans." Une absence potentielle du leader d'al-Qaida qui effrayait l’ensemble des personnes réunies : "S'il n'avait pas été à l'intérieur, cela aurait eu des conséquences considérables." "Nous allions pénétrer sur le territoire souverain d'un autre pays, y poser des hélicoptères et y conduire une opération militaire", rappelle-t-il. "S'il s'avérait que le propriétaire était, disons, un riche prince de Dubaï (NDLR : c’est mal connaître les destinations des émiratis), et que nous avions envoyé les Forces spéciales là-bas, nous aurions eu des problèmes", reconnaît Obama.
On veut bien le croire.

Michèle Doige

Bonjour Anne, bonjour à tous

Dans le monde actuel tout va beaucoup plus vite que dans des temps pas si anciens. Anne, vous faites accélérer le temps en référence à une série télévisée, moi je ne peux pas résister à la tentation de le faire accélérer en référence à une nouvelle de notre cher Stefan.

C’est ainsi que nous sommes passés de " vingt-quatre heures de la vie d’une femme " à "Trente huit minutes de la vie d’une femme".
Je ne fais pas référence à cette nouvelle par hasard car Zweig s’est inspiré dans sa démarche de narrer ces 24 heures qui ont bouleversé la vie d’une femme du roman épistolaire de Constance de Salm "Vingt-quatre heures de la vie d’une femme sensible". Je ne sais pas si Hillary est une femme sensible mais le titre complet de l’ouvrage se prolonge de "ou une grande leçon" et apparemment c’est bien ce que ces 38 minutes ont apporté à la Secrétaire d’Etat.

En ce qui concerne le nom de code de l’opération "Neptune’s spear" ou le trident de Neptune, je ne sais vraiment pas où les services vont chercher ces références ! Par contre aller nommer Ben Laden du nom du cher indien Geronimo n’a pas été du goût de tout le monde et en particulier des descendants des amérindiens pour lesquels il n’est pas admissible de comparer un chef qui s’est battu en réaction aux attaques des "colonisateurs" et un chef terroriste. Il semblerait que le nom de code ait été inspiré par le fait que les deux hommes aient échappé durant une longue période de temps à leurs poursuivants.

http://www.lemonde.fr/mort-de-ben-laden/article/2011/05/04/ben-laden-le-nom-de-code-geronimo-offense-les-indiens-d-amerique_1517043_1515627.html


Anthony

Hors sujet,
30 ans demain

Enfant, je me souviens avec exactitude de cette soirée du 10 mai 1981. Adolescent, j’ai milité pour sa réélection. Je fais partie de cette génération. Depuis, j’ai lu des dizaines d’ouvrages, regardé des centaines d’heures d’émissions et décortiqué plus d’articles encore. Et mon admiration reste intacte.
Pourtant, je reconnaîs la complexité de l’homme. Troublante ! Toute l’ambiguïté de certaines amitiés. Perturbant ! La trop longue durée d’une relation. Choquante !
Nonobstant ces appréciations, j’aimerais savoir quels souvenirs vous restent de cette journée passé à l’hôtel du Vieux Morvan. Je n’ai pas eu le plaisir de vous lire ni vous entendre. Suis-je passé à côté ? Peut-être saurez-vous réparer cet éventuel manquement. En quelques lignes, en réponse à un blogueur ? Avec un post, exceptionnel, dérogeant à la règle ? Où plus encore, pour mon plus grand plaisir, un livre, une émission à venir?
Pour info, mes plus grands moments de télé : 7/7 avec Mitterrand, ou comme souvent à la rentrée, avec Guy Bedos, une autre histoire.

Anthony

38 minutes, 24h….

Chère Anne, je crois que vous prenez des risques inconsidérés. Je lis déjà les commentaires des prochains jours : Anne Sinclair, femme de…(désolé, pour eux, vous n’êtes que femme de !), souhaite la victoire d’une femme à la présidentielle de 2012…The Buzz du jour !!!!!
Evidemment, il s’agit des femmes, en général, dans les démocraties, en général. A moins qu’il ne s’agisse d’une allusion sur les ambitions d’Hillary Clinton. Accepter ce poste en 2008, pour la Vice-Présidence de 2012 et… La Présidence en 2016 ! Je trouve que ça aurait de la gueule !

Attila

A moins qu'AS veuille nous dire qu'Hillary Clinton a remplacé le POTUS pendant qu'il était parti manifester à ... Islamabad ?
http://www.slate.fr/story/37915/al-qaida-2.0-oussama
Enfin, je me frotte les yeux. Pourvu que Trump ne tombe pas sur cette photo qu'il exiberait aussitôt comme preuve ... oh la la!!!

Attila

"Après tout, pourquoi il n’y aurait que dans 24 heures que le président serait une présidente ? " moi pas comprender ...

Anna Rensberg

Bonjour, Madame Sinclair, Bonjour à tous

Voulant vérifier la fiabilité du propos de secretaire américain d'état ( “For women who are willing to do the work required in the military or in politics at the highest level, we should not have false barriers. A woman should be able to fulfill her own potential, and as long as she is qualified to do so, be given the respect and the responsibility that goes with that”.), je viens de faire une simple recherche sur Google pour "femme militaire" j'ai trouve ça
http://www.google.ro/search?as_q=femme+militaire&as_epq=&as_oq=&as_eq=&hl=ro&lr=lang_fr&cr=&as_ft=i&as_filetype=&as_qdr=w&as_occt=any&as_dt=i&as_sitesearch=&as_rights=&safe=images&btnG=C%C4%83utare+Google
Pour images, les résultats sont aussi relévants
http://www.google.ro/search?hl=ro&lr=lang_fr&cr=&safe=images&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&q=femme%20militaire&sa=N&tab=wi&biw=992&bih=622

Je me demande combient de femmes seraient intéréssées par le propos de madame Clinton? Si on pense aux femmes capables d'apréhender le dommaine militaire et de comprendre la stratégie on a déjà un cercle très restrictif. Si on parle des femmes qui désirent une carière militaire, celles-la ne peuvent pas être arretées par des préjuges sociales, car des exceptions.
Je pense maintenant au propos du philosophe roumain contemporain Alexandru Paleologu

La contamination des sexes
Le commerce charnel de mes contemporains est à l'image de cette société d'impuissants chimiquement assistés, d'homosexuels pleurnichards et de mâles culturellement castrés : incolore.

Le romantisme citadin parfaitement niaiseux d'influence médiatico-cinématographico-publicitaire a corrompu les rapports amoureux de millions de couples moralement avachis. Jusque dans l'intimité des hyménées, au fond des secrètes alcôves cette idée frelatée de l'amour-fabriquée de toutes pièces par les marchands de lessive et également colportée par Hollywood- s'est imposée dans notre civilisation d'eunuques.

La soupe aux navets est devenue la norme.

Les Vénus redoutables, amantes originelles, hôtes superbes et vaillantes de l'Olympe ont disparu. Cette société de castrats frileux a fait de la femme une ménagère, une écervelée éprise de "partage amoureux", une poire aspirant à des "moments sublimes", une idéaliste d'opérette en quête de niaiseries érotico-égalitaires et de contacts protégés, d'échanges hygiéniques...

Le mâle quant à lui est devenu un coquet. Un douillet. Un scrupuleux à l'écoute des "revendications féminines". Bref, un coquelet épilé qui sent le parfum de la crête à la plume finale. Le prince charmant ne pique pas, ne transpire pas, ne crache pas. Mais pleure. Bien entendu il sera émasculé, depuis le cerveau jusqu'aux ongles des pieds qu'il aura, éventuellement, finement oint de vernis.

Notre société a inculqué à ses membres ramollis une image parfaitement dénaturée de l'amour et du plaisir. Il en ressort une culture érotique polluée par le bavardage publicitaire et médiatique se manifestant par une sorte de mélasse relationnelle insipide où humanisme de salon et pratiques lénifiantes se côtoient pour un résultat "politiquement édulcoré". Ce qui fait que les vrais mâles sont entourés de dindes aseptisées pleines de chimères "romantico-lessivières" dans la tête, la mentalité pervertie par les "contes de comdom" et les histoires d'égalité des sexes, de féminisme, de partage, de respect, de tendresse...

Egalité des sexes, partage, respect, tendresse : principes élémentaires de la relation amoureuse, prétendront les efféminés.

Faut-il que tonne plus fort la voix virile de la vérité, qu'elle couvre le sifflet de leur hérésie, qu'elle les fasse trembler, ces moineaux, ces vaincus-nés ? Le vrai mâle, celui dont on n'a pas encore bagué les doigts de pieds, lui prétend que ce sont là des moeurs intimes à la sauce urbaine, pitoyables. Des bêtises inconsistantes issues de cervelles de poulets. Des sornettes inventées par des esprits châtrés contaminés par la publicité, le cinéma et les médias !

Edulcorants hollywoodiens alliés aux antiseptiques cérébraux, ainsi est composée la soupe aux navets évoquée plus haut.

Cette conception de l'amour totalement indigente -aux antipodes de la flamme charnelle ardente- initiée par les vendeurs de fromage blanc et de poudre à laver est devenue le lieu commun de l'homme et de la femme d'aujourd'hui. Comment s'étonner après si des femelles élevées aux "idées chimiques" et qui ont par conséquent grandi avec des habitudes contre leur nature dans le culte de l'insignifiance amoureuse, non contentes de rêver stérilement de "partage", de "moments sublimes" comme elles disent si sottement, réclament concrètement ce genre d'imbécillités quand un mâle, un vrai, daigne honorer leur petitesse congénitale ?

Ces dindes farcies de balivernes inodores, pétries d'idéal conjugal standard déclarent avec un air éthéré de circonstance que le sexe est sacré, que le plaisir des sens est un temple, que l'accouplement humain a une dimension quasi religieuse !

La vérité, c'est que ce sont les vendeurs de Coca-Cola de Hollywood qui ont sacralisé le sexe afin de mieux vendre leur jus ! Ils auraient pu sacraliser les betteraves à sucre, les roues de brouettes, les tuyaux d'échappement des tracteurs ou les orteils des eunuques sénégalais, mais ils ont choisi le sexe car c'est ce qui fait le mieux vendre.

C'est même un blasphème que de sacraliser ainsi le sexe car c'est l'esprit qui devrait être sacralisé et non les instincts de reproduction ! Nous avons été contaminés par les vendeurs de soupe. Ils nous ont inculqué leurs valeurs mercantiles outrancières au point que l'on s'est insidieusement mis à penser selon leurs normes. Ce qui est réellement sacré, c'est la pensée, l'esprit, la réflexion, l'âme et non le sexe. Si on accepte de sacraliser ainsi le sexe, pourquoi alors ne pas sacraliser le plaisir du manger, les nécessités de la défécation ou l'inanité du bavardage insipide ? Ce sont aussi des actes naturels à l'homme...

Après les bagnoles, les lessives, les pots de yaourt, ce sont les téléphones portables qui ont été "sexualisés" par les professionnels du marketing.

La femme est devenue un menu volatile et l'homme un gros mulet.
Alexandru Paleologu

Amicalement,
Anna Rensberg

Mélanie

@f.kn,

je viens de vous lire, j'espère que vous aurez compris la réaction de nos collègues censée (vous) rappeler qu'il s'agit du blog Madame Anne Sinclair, et non pas de celui de son HOMME. Donc, du respect pour Lady-Anne, SVP, car elle n'est pas uniquement l'épouse de QUI nous savons tous, mais une journaliste-blogueuse intercontinentale.
---
ce qui m'a fait penser à une petite histoire avec une morale: si 2-3 personnes te disent que tu es soûl, ne les écoute pas, mais si plus de 3 personnes te le répètent, rentre chez toi et couche-toi aussitôt!:-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes