Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Alfredo Astiz | Accueil | Joyeux Noël »

23 décembre 2008

Commentaires

Robert

Bonjour !
Et merci pour ce beau témoignage. Comme je voudrais que vous ayez raison... mais, et vous le savez mieux que moi, la machine politique - et la machine politique américaine en particulier - a tôt fait de faire dévier les plus belles étoiles, filantes ou autres...

Anne Sinclair

Merci Adonis, je suis contente que cela vous ait intéressé

Anne Sinclair

@ Pierre Larcin: j'ai oublié plein de choses, c'était un survol rapide! Lacouture en a écrit 300 pages, vous savez...
Mais vous avez raison, la IVème qui était détestable sur le plan de l'instabilité politique a réalisé beaucoup de choses très importantes, et notamment les débuts de la construction européenne avec le traité de Rome. Et le plan calcul! La CED - la communauté européenne de défense- que vous citez en revanche a échoué, sous le gouvernement de Mendès d'ailleurs.

Quant à ses rapports houleux avec la franc maçonnerie, je ne le savais pas ou l'avais oublié. Est-ce important? Il a eu surtout des rapports houleux avec le PCF dont il avait refusé de comptabiliser les votes pour son investiture. Il voulait être investi par les députés sans compter les voix communistes. Non pas par anti-communisme primaire bien sûr, mais parce qu'il allait devoir négocier âprement avec le Vietminh et Ho Chi Minh, très soutenus par l'URSS et le PC, et il voulait avoir les mains libres.

Belgo4.0

Anne,
vous avez oublié de préciser deux choses :
- les rapports houleux de Mendès France avec la franc-maçonnerie (qui n'est pas le PS, ou la SFIO, non ?)
- le fait qu'il a brillamment réformé la Constitution de la IVe République, et contribué à la rendre plus viable, comme un régime abusivement honni. La IVe République, ce sont les bases du plan calcul, de l'aérospatiale, la pile atomique, l'ENA, la CEDéfense, la CECA etc

Pierre Larcin dit "le Belge"

Charlotte Goulmy

http://cgi.ebay.fr/2-CD-AUDIO-LES-CAUSERIES-DE-P-MENDES-FRANCE-INA-1954_W0QQitemZ120350076820QQcmdZViewItemQQptZFR_GW_CDMUSIQUE_CD?hash=item120350076820&_trksid=p3286.c0.m14&_trkparms=72%3A1526|66%3A2|65%3A12|39%3A1|240%3A1318

Je ne sais pas si vous les avez déjà, les causeries 1954-1955

adonis (....quelquepart dans l'Olympe ^^)

Bonsoir Anne, j'espère que vous allez bien.. Je vous remercie pour ce magnifique post consacré à Pierre Mendès France, vous lui rendez un bien bel hommage.... Bonne soirée à vous :-)

Françoise Dumont

Quand on fait un bon usage d'internet, c'est prodigieux et magnifique pour les esprits curieux. Cette petite vidéo est un cadeau, on y voit Tristan MF qui est vraiment charmant. Merci pour les références, je vais voir à ma médiathèque. Robert a raison, c'est un saut périlleux de passer des tortionnaires argentins à PMF !!!!! On avait bien besoin de ça !!!! Visiblement, c'est apprécié.
Françoise

RobertBIZOLIER - Marrakech

@ Françoise Dumont
Pour répondre à votre question je ne pense pas que Yasmina Khadra soit très connu ici. Je l’ai moi-même découvert qu’en 2006 à la lecture de son livre « les sirènes de Bagdad » et j’ignorais même avant de le lire que derrière ce pseudonyme féminin se cachait un ancien militaire algérien. N’oubliez pas non plus que le Maroc ne propose que peu de points de vente pour tout ce qui touche à la littérature et que, malheureusement, la télé n’incite pas la jeunesse à se tourner vers la culture livresque. Je d dois également avouer que dans le milieu professionnel dans lequel j’évolue je passe un peu pour un extra-terrestre et que j’ai rarement l’occasion d’aborder les sujets que le blog d’Anne Sinclair nous permet de débattre…

@ Anne
Tristan Mendès France évoque Eric Roussel, président de la fondation PMF. Permettez-moi de mettre ici un remarquable article (un peu long mais très éclairé) qu’il a écrit en 2007 dans la remarquable « revue des 2 mondes » :

Qui a peur de la sociale démocratie
L’héritage de Pierre Mendès France
Par ERIC ROUSSEL

Un constat d'abord : l'héritage politique de Pierre Mendès France est dispersé. Comme celui de De Gaulle, plusieurs familles politiques le revendiquent. C'est curieusement François Bayrou qui s'est fait remarquer par la vigueur avec laquelle il s'est affirmé dans le sillage du Mendès des années 1954- 1955. Il y a là, au premier abord, un paradoxe. Historiquement, la famille politique dont est issu le candidat centriste, à savoir la démocratie chrétienne, fut l'une des plus hostiles à Pierre Mendès France. Les membres du MRP ne lui pardonnèrent en fait jamais d'avoir rudoyé Georges Bidault, ministre des Affaires étrangères du gouvernement Laniel auquel on imputait nombre de maladresses au début de la négociation de Genève.
Les démocrates-chrétiens pardonnèrent encore moins au président du Conseil sa neutralité au cours du débat sur la CED en août 1954. Le « crime du 30 août » fut dès lors continuellement reproché à Pierre Mendès France sur ce versant de l'échiquier. Par rapport à ces positions, les propos de François Bayrou tranchent. Ils montrent qu'implicitement, les Européens les plus fervents, ceux qui se réclament des pères fondateurs, Monnet et Schumann, ont abandonné les positions polémiques d'autrefois et comprennent désormais la position de Mendès dans cette affaire très compliquée. Les propos de François Bayrou marquent la fin d'une guerre de religion.
Mais la • famille » de Pierre Mendès France, c'est évidemment la gauche : une gauche de gouvernement moderne et réaliste. Officiellement, Pierre Mendès France fait partie du Panthéon de cette famille où l'on ne manque jamais de lui rendre hommage mais ces coups de chapeau ne dissimulent pas toujours certains reproches. Indépendamment de ses positions sur tel et tel problème (Europe, institutions, etc.), on fait plus ou moins implicitement grief à Mendès France de s'être cantonné sur le terrain moral, surtout après son refus d'avaliser en 1962 l'élection du président de la République au suffrage universel direct. En vérité, et c'est ce qui explique ces réticences vis-à-vis de Pierre Mendès France, François Mitterrand, malgré ses contradictions, ses sinuosités, ses habiletés trop visibles, a été choisi par beaucoup de socialistes comme figure de référence. La deuxième gauche dont Mendès France fut le maître à penser est représentée aujourd'hui par des hommes d'État prestigieux comme Jacques Delors ou Michel Rocard mais qui, en raison de leur âge, ne sont plus au coeur de la mêlée. Quant à Dominique Strauss-Kahn, on sait avec quel mal il fait admettre ses thèses. Et pourtant, Mendès est loin d'avoir perdu le combat des idées. Depuis qu'en 1983, quelques mois après sa mort, la gauche a pris le tournant de la rigueur, beaucoup de ses conceptions ont triomphé. La nécessité d'une gestion sérieuse s'inscrivant dans la durée a été admise par le parti du mouvement et le virage n'a jamais vraiment été remis en cause. Le problème est que cette mutation n'a jamais été proclamée clairement, ni surtout expliquée. Tout s'est passé comme si la voie sociale-démocrate avait triomphé dans les faits, tout en étant obstinément niée.
Il y a là une sorte de schizophrénie que Pierre Mendès France n'aurait pu admettre.
Ce phénomène atteste en tout cas la difficulté de la social-démocratie à exister en France. On sait aussi tous les obstacles qu'ont rencontrés Jacques Chaban Delmas et ses conseillers mendésistes, Simon Nora et Jacques Delors, lorsqu'ils ont voulu faire bouger la société française, au début du septennat de Georges Pompidou.
Le système bipartisan de la Ve République radicalise les positions des deux camps opposés et, en ce sens, Pierre Mendès France était parfaitement logique en le condamnant. D'une manière générale, sa critique, souvent si peu comprise, des institutions mises en place en 1958 prend aujourd'hui une surprenante actualité, en particulier les pages où il annonçait la dénaturation du débat lié à l'élection présidentielle sous la pression du système médiatique.
Le recours à l'élection présidentielle a, certes, permis au peuple de choisir celui qui allait le gouverner, et ce n'est pas rien, mais la pratique qui l'a accompagné n'a pas seulement asphyxié le débat parlementaire, elle a instrumentalisé la politique en la réduisant aux techniques de la communication de sorte que la décision populaire s'épuise en alternances sans contenu et que le citoyen, réduit au rôle de spectateur consommateur, voire de victime, n'est pas devenu l'acteur responsable que l'on espérait.


Charlotte Goulmy

"à propos d'un post de Charlotte: je n'écrirai sûrement pas ma biographie sur laquelle il n'y a rien de spécial à raconter."
☺?☺

Anne Sinclair

Pour ceux qui voudraient lire de bons livres sur PMF, il en existe plusieurs, les meilleurs étant à mon sens ceux d'Eric Roussel, de Michel Winock et de Jean Lacouture.

Charlotte Goulmy

Madame Sinclair... J'ai comme l'impression que pour vous N☺el est venu tôt cette année... ce petit film sera forcément votre plus beau cadeau cette année ☺

Anne Sinclair

Tristan: vous m'avez, vous, fait un superbe cadeau, car cette émission de l'Homme en Question (une des premières de ma vie et PMF m'avait fait confiance!), je ne l'avais pas! Et savez vous que le jeune Jean Louis Bourlanges qui est sur le plateau est celui qui est je crois député européen du Modem, si je ne me trompe...
Il est celui qui avait porté à Mendès les coups les plus rudes, l'accusant de s'être "défilé" face au pouvoir, de n'avoir pas fait acte en temps utile de candidature ou en tous cas d'"envie" de pouvoir. Je me souviens que PMF s'en est défendu comme il le faisait toujours, car c'est ce que nous, les jeunes lui reprochions. Et quand les lumières du plateau se sont éteintes, alors que depuis, j'en ai vu des hommes politiques, parmi les plus puissants, qui se tournent vers leurs proches pour leur demander leur avis, lui, Mendès est resté attablé pendant 15 minutes avec le jeune Bourlanges pour essayer de le convaincre qu'il ne s'était jamais dérobé, et n'avait pas trop vite renoncé à ses responsabilités qui étaient d'être le premier.

Hé bien, après cette émission, j'ai dû en faire plus de 500 autres, et je n'ai jamais retrouvé ce désir de convaincre un jeune anonyme et qui doutait...

Merci, je vais regarder toute la vidéo. C'est bien fait pour moi, elle est sur le site et je ne le savais pas! (Je ne dois pas être à jour de mes cotisations à l'Institut PMF...)

Marianne

Bonjour à tous


Merci Anne c'est comme un cadeau de NOEL ces 2 ou 3 choses , ça va nous enrichir susciter notre curiosité , j'avoue avoir passé une bonne partie de la journée hier pour savoir quand et où vous aviez pu cotoyer ce grand Monsieur et ce matin j'ai la réponse .
Vous dites :

Il fait partie des quelques figures du passé - je ne veux à dessein citer aucune du présent - qui sont capables de redonner espoir et confiance à tout un pays.

Mais comme vous citez Michel ROCARD qui est encore là et bien là et que je l'admire infiniment ,je pense qu'il aurait pu redonner confiance au pays mais il a été bien malmené hélas.


Enfin pour revenir au sujet :quelques liens pour tous .


http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=CPC77058371

http://www.psychologies.com/article.cfm/article/2321/Anne-Sinclair-La-personne-qui-a-le-plus-compte-dans-ma-vie-est-font-color-cc9999-Pierre-Mendes-France-font.htm


http://thumbnails.truveo.com/0001/2C/81/2C812F10EED943823CEDBB.jpg

attila

Chapeau Anne! A peine trois heures après le post de Tristan MF, ayant répondu à qq autres posts, ce texte est un cri du cœur, sorti d'un jet. Bravo!

Sylvain

@Anne: merci pour ce post au combien bienvenu, au travers duquel vous vous exprimez sur votre conception de la vie publique, vous nous parlerez du journalisme une autre fois, d'accord ? :-) Certains ont regrette PMF a la presidence, moi je regrette toujours Delors... Sont pas fous les gars, ils voulaient conserver leur liberte de penser ! De vrais mavericks ! :-)
Au lieu de cela on a affaire a des presidents a l'ego exacerbe.

Fait plutot frais ici a New-York, dans les -10 au petit jour et dans les -15 avec le facteur vent... Le ciel est lumineux - vous avez tellement raison sur la couleur du ciel ici, tellement + degage que le gris parisien - je travaille en face de la sublime tour Chrysler et j'ai une vue sur l'Empire State Building. Y'a pire comme environnement, non ? :-)

@Tristan: me suis promene sur votre blog, moi qui n'etait pas fana des blogs, des facebook & Co, moi qui abhorre la presse et la politique sur la forme mais pas sur le fond, me voici deja accroc a celui d'Anne et bientot au votre, vais bientot te tutoyer car j'ai vu que c'etait plutot le ton employe ! :-)

Sylvain

@Anne: merci pour ce post au combien bienvenu, au travers duquel vous vous exprimez sur votre conception de la vie publique, vous nous parlerez du journalisme une autre fois, d'accord ? :-) On a regrette PMF a la presidence, je regrette toujours Delors... Sont pas fous les gugusses pour autant, ont voulu garder leur liberte de penser !

Fait plutot frais ici a New-York, dans les -10 au petit jour et dans les -15 avec le facteur vent... Le ciel est lumineux - vous avez tellement raison sur la couleur du ciel ici, tellement + degage que le gris parisien - je travaille en face de la sublime tour Chrysler et j'ai une vue sur l'Empire State Building. Y'a pire comme environnement, non ? :-)

@Tristan: me suis promene sur votre blog, moi qui n'etait pas fana des blogs, des facebook & Co, moi qui abhorre la presse et la politique sur la forme mais pas sur le fond, me voici deja accroc au blog d'Anne et bientot au votre, vais bientot te tutoyer car j'ai vu que c'etait plutot le ton employe ! :-)

RobertBizolier - Marrakech

@Anne
Vous qui craigniez de gâcher la fête vous voilà plus que pardonnée ! Partir d’Alfredo Astiz pour arriver à Pierre Mendès France… merci Anne de nous faire ce cadeau final.
Mao Zedong avait raison lorsqu’il disait « pour bien rebondir il faut d’abord toucher le fond » !
Une pensée également pour son épouse Marie-Claire, qu’il avait connu en 55 et qu’il a épousé en 71. Très grande dame !Décédée en 2004 elle a toujours été, avec talent, fidèle à sa mémoire.
Robert

Tristan Mendès France

Anne, merci beaucoup pour ce billet. J'ai souvent l'impression que les jeunes générations oublient de plus en plus qui était PMF (ce qui doit être dans l'ordre des choses, mais je trouve ça triste...).
Je me permets de mettre ici un lien vers une vidéo tournée dans notre maison familiale de Louviers où l'on vous voit discuter avec mon grand-père (à partir de la minute 1'47).
http://www.mendes-france.fr/2006/07/16/pmf100ans/
nb : je suis secrétaire général de l'Institut PMF, Eric Roussel en est l'actuel président.

Françoise Dumont

Quel magnifique post !!! Qui donne envie d'aller plus loin, une bio. je vais consulter le catalogue de ma médiathèque. Je savais juste qu'il était resté un délai très court aux affaires ; c'est vraiment court, donc merci. C'était très courageux, à cette époque, d'être contre la guerre d'Algérie. J'aime beaucoup l'allusion selon laquelle parler de lui au passé, c'est également évoquer le présent .....

@ Robert de Marrakech : dont je crains qu'il ne devienne très très occupé pour les heures qui viennent .... A propos d'Algérie, Yasmina Khadra est un auteur connu chez vous ? Je viens de boucler "Ce que le jour doit à la nuit" et c'est vraiment magnifique : on ne lit pas tous les jours de tels romans. Il vient ici d'obtenir le prix France-télévisions, à mon avis mérité. Ce genre de découverte, c'est très stimulant.

@ Charlotte : je ne comprends pas ton dernier message concernant les tortures du régime W qui pourraient être terminées après le 20.01

Je suis d'accord, Anne, si BO est fidèle à ses discours de campagne, ça devrait être vraiment extraordinaire. Quel changement !!!

Françoise

Charlotte Goulmy

Vous en avez de la chance!

Vous avez travaillé pour quelqu'un que vous admirez scincèrement, et je suppose qu'il a dû être très fier de son élève. Si un jour vous avez en trop marre de la nullité de nos politiques actuels, et si vous vous lancerez, je suis certaine que l'élève dépasserait le maître ou au moins s'en rapprocherait
Vous avez une telle mémoire que vous pouvez écrire cette éloge de tête. Merci vaiment et ....Je suis jalouse

Cécile

"Je ne sais plus si ce n'est pas Tixier Vignancour (un des prédécesseurs de Le Pen) qui ne l'appelait que "Pierre Isaac Mendès France"..."

Ca rappelle Barack Hussein Obama.

C'est triste de voir qu'au fond rien ne change.

Les racistes sont toujours fidèles au poste.

On ne change pas de méthodes, mais on change juste les cibles.

Hier les juifs, aujourd'hui les musulmans, demain qui sait, les asiatiques peut-être !

On n'a pas fait beaucoup de progrès depuis en tout cas...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes