Chercher

  • Google

    ailleurs
    dans ce blog

Evaluez les notes

  • Copiez et collez !

    ☺☺☺☺☺☺☺☺ Smiley classique
    ☻☻☻☻☻☻☻☻ râleur ou triste
    ♥♥♥♥♥♥♥♥ hormonal
    ♪♪♪♪♪♪♪♪ joyeux
    ♫♫♫♫♫♫♫♫ hyper joyeux
    ☼☼☼☼☼☼☼☼ Soleil

mai 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Faire de la politique | Accueil | Une histoire washingtonienne »

21 février 2009

Commentaires

RobertBizolier - Marrakech

@Céline

« …Mais se sent-on chez nous partout où l'on va ? »
Très intéressante question en effet à laquelle j’ai mis des années avant de savoir répondre.
Je fais partie de ces expatriés qui ont choisi l’expatriation par passion et non par l’opportunité d’une mutation professionnelle. D’autres (comme Anne ?) se retrouve loin de leur « chez soi » pour suivre leur conjoint. Chaque cas est donc différent et fait que l’on vit son expatriation comme un bonheur, un fardeau, une expérience limitée dans le temps, une coupure avec ses racines, avec ou sans nostalgie…
Tous les DRH des multinationales savent aujourd’hui qu’un cadre envoyé sur un poste à l’étranger rencontrera des difficultés énormes au bout de quatre années maximum pour se réintégrer dans son pays et y retrouver ses marques.
Aujourd’hui, je rentre « chez moi » à Marrakech comme je rentrai chez moi à Londres il y a 5 ans.
Je ne suis jamais rentré chez moi lorsque j’habitais Abu Dhabi ou Shanghai.
La raison ? On rentre chez soi lorsque l’on retrouve son tissu social, quand on retrouve son chez soi et qu’on est entouré de ses bibelots, de ses tableaux, qu’on retrouve son « cocon » avec ses « odeurs », qu’on retrouve ses habitudes et qu’on réentend son propre téléphone sonner, qu’on sait ce qu’on va trouver quand on ouvre un tiroir…
Quand je voyage en France je ne me sens ni chez moi, ni ailleurs. Une impression bizarre…
Mais je pense que chacun des expatriés de ce blog aura une réponse différente et unique et qu’il aura également raison. Il y a quelques années j’utilisais le terme « déraciné » et j‘ai découvert au fil de mes pérégrinations que certaines plantes se développaient très bien sans racines et que c'étaient pourtant des plantes qui voyageaient très mal car elles ne se nourrissaient pas par des racines, mais de l’air ambiant. Comme nous je crois…
Amicales pensées
Robert

RobertBizolier - Marrakech

Salut à tous
Comme convenu voici la minute nécessaire et hors sujet de la semaine.
Ou comment tricher en se faisant plaisir sans se fâcher avec sa balance…

Encore une fois, le principe de base n’est pas de se dire « je veux maigrir » mais « comment diminuer la ration calorique en se régalant »

Deux exemples :
Réalisez des desserts « diététiques » qui vous feront envie en présentant vos « tartes » dans des verrines. Cela vous permettra de modifier complètement les proportions de vos pâtisseries qui n’auront plus besoin d’être « structurées ». En effet, une tarte classique est composée en gros d’un tiers de pâte brisée ou feuilletée (suffisamment épaisse pour avoir de la tenue), d’un tiers de crème pâtissière (riche et épaisse pour une découpe nette) et un tiers de fruits (fraises, pommes, poires).
La ménagère aura tendance, comme le César de Pagnol à rajouter un quatrième petit tiers pour "coller" les fruits avec de la confiture qui rendra la tarte plus brillante et appétissante…
Pour résumer, une portion de tarte aux fraises classique c’est 40 g de fond de tarte, 40 g de crème pâtissière, 40 g de fraises et 15 g de confiture. Bonjour les bourrelets !
A la place,prenez un verre à whisky ; garnissez-le de 80 g de fruits (fraises ou pomme cuite au four) ; intercalez environ 10 à 15 g de pate brisée et au moment de servir ajoutez deux cuillères à soupe de crème anglaise plus légère que la « pâtissière » (et que vous pouvez passer au siphon à chantilly pour lui donner volume et légèreté).
Résultat : un dessert copieux, esthétique et dans lequel vous retrouverez toutes les textures de la tarte d’origine mais avec 6 fois moins de calories !

Avec la même philosophie vous pourrez servir un millefeuille à vos amis sans avoir à changer le cran de votre ceinture :
Remplacez le feuilletage par des rectangles de pâte à filo (ou de pastilla) préalablement découpés, à peine beurrés à l’aide d’un pinceau (1 à 2 g par rectangle) puis saupoudrez d'un voile de sucre glace avant de les dorer au four.
Au moment de servir, intercalez entre 3 rectangles de pastilla des fruits (framboises, poires coupées en dés…) et très peu de crème pâtissière (ou mieux encore de la crème anglaise « siphonnée »)
Là encore vous aurez un dessert « texturé » dont vous aurez divisé le nombre des calories par 7 ou 8
Essayez et donnez-moi vos impressions.
Bon appétit

Robert

CelineElias

HS : Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais nous sommes de plus en plus nombreux à nous tutoyer ici...comment que cela se fait-ce ??? (Non, Jog, je n'ai pas osé la faute...j'ai pris des cours de sagesse, mon cher papa...)
En tout cas, c'est amusant et plutôt sympathique tout ça. Je me méfie cependant des dérives éventuelles. Certains tutoiements dénigrent le respect et c'est ce qui me fait le plus craindre cette habitude virtuelle de dire tu à tout le monde. Non que je sois, loin s'en faut, adepte du vous de convention. Mais bon...dire tu à quelqu'un ne signifie pas non plus qu'on le respecte moins que ceux à qui l'on dit vous. Et inversement. Je dis tu à ceux que j'aime et je dis vous à ceux que je respecte ? Pas toujours. Je dis vous aussi à des gens qui ne me tutoient pas et ce n'est pas pour autant que je les aime moins que ceux à qui je dis tu. Ou que je les respecte davantage.
Allez, pour faire clair, je tutoies ceux qui me tutoient et je reste au vous (fichu français !) pour ceux qui me vouvoient. Et l'on revient aux origines de nos discussions passées....

Comment tourner en rond en avançant ? C'est lundi et voici le second sujet philo de la semaine ☺ !!! Mais parce que c'est lundi et que les lundis sont souvent synonymes de vie entre parenthèse pour moi, j'en profite pour prendre la tête aux autres ☺☻ !!!

CelineElias

@ Gérard : et si les Américains pouvaient un peu parler aux Français, pensez-vous que cela pourrait aider ? Boudiouh, un peu d'air pur dans cet océan nocif de crise de confiance et de morosité, ça ne ferait de mal à personne. Voilà bien le genre de propos que j'aime lire sur le web. Merci Gérard de Lorraine et de Virginie
!

Gerard le Lorrain

Chère Anne,
Je vis depuis vingt ans à Washington et je constate que nous faisons tous la même éxpérience. Les affaires de la France nous paraissent moins urgentes. Nous les voyons avec un autre prisme. Les petites phrases et les petites vanités reprennent leur juste insignifiance. On s'attriste tout de même de cet attachement visceral à l'État qui bien souvent brise les initiatives privées et pousse le peuple dans le rue. Ce qui me frappe dans cette crise qui met à mal également américains et français, c'est le manque d'espoir de ces derniers, alors qu'ils sont autrement mieux protégés. Mes voisins en Virginie sont certes conscients de la situation, mais parlent déjà de reprise. Ils savent que ce n'est pas pour demain, mais ils se débrouillent. On ne songe pas une minute qu'une journée de grêve générale ou une manif nationale apporte une solution.
Vivre à l'étranger c'est un peu le mythe de la caverne.

Julie

Bonjour a tout le monde:

Je ne sais pas si vs avez aussi regarde les Oscar hier soir - j'etais tres touche par les discours de Sean Penn et de l'autre du film MILK - est-ce que le festival de Cannes a aussi des moments tres politiques?

Quant a l'experience des expats - pour moi, on n' est jamais la meme. Une fois habiter a l'etranger - on ne sera jamais 100% chez soi quand on est chez soi - car notre perspectif a change, notre point de vue a change et on regarde tout ca avec une vue differente car on sait vraiment sait que ca peut etre different, qu'une autre facon de faire les choses existent - et que PE dans une autre societe ca ne marche pas comme ca. On juge a la fois plus et moins.

Ressentir etranger chez soi est vraiment qqch de bizarre mais de toute a fait normale, je trouve.

Yul

@ Mme Sinclair:

Ref:"Quant à ce que vous dites d'Hillary et des chinois, vous avez raison. Si un Français avait tenu ces propos, on l'aurait pendu haut et court! Ah, la real-politik, c'est dur...."

C'est ça la vraie diplomatie et non pas la façon de faire de l'ancien régime des 8 dernières années ( you are with us or you are against us). Comme on dit en Anglais; "You can catch more flies with honey than with vinegar?"On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre".

Hilary continue la façon de faire de son mari et aussi de respecter la politique et "les policies" que son Président envisage de suivre. L'administration n'a que 30 jours et elle ne peut pas se comporter en "bully" quand elle dépend des autres pays pour son économie, sa politique, et pour mettre un peu d'ordre dans le monde - si je peux m'exprimer ainsi.

Yul

Bonjour Mme Sinclair

C'est vrai- vu que vous étiez de l'autre côté de l'Atlantique, vous avez raté le gros brouhaha de la semaine. Un reporter ( si je peux me permettre de l'appeler ainsi) de la CNBC qui a râlé , sur le plancher de la CME ( Chicago Mercantiel Exc) et en direct sur la TV, contre le $78B que le gouvernement va avancer pour contrer la crise dans l'immobilier résidentiel.

Le lendemain, la maison Blanche à travers de son attaché de Presse Gibbs a refuté les craintes de ce reporter et il l'a plus ou moins réprimandé en public - tout comme BHO l'a fait quand Rush Limbaugh a souhaité que le Président échoue durant son mandat. L'article parlait du fait qu'il y a un groupe de la droite qui veut mettre "les bâtons dans les roues" pour que cette administration perde sa popularité.

Vous ne connaissez pas le site: http://www.fivethirtyeight.com/ et le fameux sondage de Nate SIlver pour les élections de Novembre dernier. Il a été le seul "pollister" à avoir eu le "piff" pour prédire qui va gagner et par quel pourcentage - non pas seulement pour les présidentielles mais pout le Congrés aussi.
Là je suis surprise car on a beaucoup parlé de Nate avant , durant et après les élections dans les médias.

Marianne

Bonjour à tous ,

allez bon reveil Anne ,
je ne vais pas parler de l'actu
(au Caire brrrrrrrrrr)

Je veux juste vous dire que

Jean-loup DABADIE a parlé de vous hier à propos de son passage à 7/7, à la fin de l'emission ,il se demandait comment sa maman l'avait trouvé et vous lui avez répondu mais Tel lui,
ce qu'il fit et pour tout commentaire ,elle lui a eu comme réponse :

"""tu étais mal coiffé""" .

Il était plié de rire en disant avec Anne on venait de refaire le monde et j'étais mal coiffé .

Voilà un peu de fraîcheur dans un monde bien dur .


CelineElias

@ Anne : j'ai une petite question hors contingences pour vous.
Où est votre chez vous aujourd'hui ? Quand vous pensez : "je rentre chez moi", est-ce quand vous revenez à Paris ou quand vous rentrez à Washington ? Ou bien faites-vous comme moi et différenciez-vous les diverses acceptions du "chez moi" ? Par exemple, j'ai un chez moi de vie actuelle, au moment présent, ici dans le Val d'Oise ; un chez moi d'origines à Bordeaux et environs ; et un chez moi de coeur, où je finirai mes jours, dans les Hautes-Alpes.
Je vous pose la question car hier, des amis de très très longue date m'ont demandé si je pensais un jour à retourner chez moi, entendu dans leur esprit que ce chez moi était Bordeaux. Et c'est alors que je me suis revue vivre ces 20 dernières années à l'accéléré en me disant que je n'avais jamais eu de véritable chez moi. Je suis bien quasiment partout si la vie que je mène me permet de me sentir...chez moi. On pose nos valises au hasard de circonstances souvent professionnelles ou pour suivre un conjoint. Mais se sent-on chez nous partout où l'on va ?

Je vous pose cette question à vous, mais elle est aussi valable pour Sylvain, pour Robert, pour Line, pour Mélanie, pour Laurence, pour Michèle, etc....

Bonjour, c'était le sujet philo du jour, histoire de bien commencer la semaine ☺!

PS : je suis de plus en plus épatée par toutes les personnes ici présentes qui écrivent en Français mieux que ceux dont c'est la langue maternelle. Chapeau bas à vous, citoyens de la Terre. Vous faites honneur à l'intelligence humaine. Euh...s'il y a une personne Russe dans le coin, je cherche à apprendre à parler Russe...(petite annonce glissée en catimini dans un sujet philo...chut ! Personne n'a rien vu !!!)

Mélanie

@ Sylvain, si tu t'y trouves encore, est-ce vrai que Jean-Luc Lubin, secrétaire général du Medef-Guadeloupe a recommandé de à Ms Royal de "se casser"?... Décidément, le vocabulaire des îles laisse à désirer; comment dit-on "se casser" en créole?...;-)
J'espère que tu auras passé un super-anniv' auprès de tes "relatives"...

Olivier

C'est en fin de compte rare de voir décrit ce sentiment d'étrangeté qu'ont, je crois, tous les expatriés quand ils rentrent là d'où ils viennent. J'hésite à dire chez eux. Je reviens en France régulièrement pour m'entendre dire : "tu n'es plus d'ici". C'est vrai, on prend de la distance, on a un jugement plus sûr sur la France qui est toute petite.
Pour moi, j'ai pris le parti de n'être de nulle part. Ni de là où je réside (les Antilles) ni de là où je suis né (Paris). Ce n'est pas toujours facile, mais n'est ainsi que les autres me voient. Est-ce qu'on existe autrement que dans le regard des autres?
Sur les Antilles, quelques informations.
La grève est menée d'une manière qui n'a rien à voir avec la démocratie. Les commerces sont contraints de fermer par les gros bras des syndicats. L'intimidation a toujours existé en Caraïbe, la tradition des tontons macoutes n'est âs loin et elle n'est pas contestée en tant que telle (barrages, fermetures obligatoires, menaces, saccages…)
Beaucoup de mensonges sur les békés. EN Martinique, il y a 8 hypermarchés, dont 2 seulement, avec 17% du chiffre d'affaires, leur appartiennent. Le problème des terres est différent. Mais leur monopole dans la grande distribution n'est pas celui qu'on peut voir par exemple en Nouvelle CAlédonie.

Un site à visiter, celui de l'UGTG, syndicat de Domota, que j'ai été amené à bien connaître. Il faut se représenter ce qu'a pu donner le maoïsme des années 1970 une fois importé dans des petites îles, après trente ans d'incubation. La version institutionnelle est Alfred Marie Jeanne, qui s'est forgé une image de pére du peuple martiniquais, mais dont certains épigones souhaitent une forte baisse de la masse monétaire pour que les martiniquais se détournent de la consommation et retournent à leurs "vraies valeurs".
UNe autre version, plus dure, est l'UGTG, syndicat de Domota.On y parle encore d'ennemi de classe (en référence à la classe sociale des parents).
Mais le terrain est favorable, d'une part parce que les prix ont augmenté de manière indécente depuis 9 mois. D'autre part parce que le manque de considération est total pour les Antillais, alors que le respect est qu'ils demandent en premier lieu aux Antilles et en France métropolitaine (essayez de vous promener avec des Antillais à Paris et d'échapper aux contrôles permanents de police...)
DU côté parisien, la gestion de crise a été lamentable. Toutes les erreurs ont été commises. Elles tournent autour du manque total de considération. Envoyer un secrétaire d'état obligé de se dédire après rapatriement à Paris. Gérer la crise à un niveau subalterne, ce qui signifie un manque de considération. Ne diffuser le discours présidentiel que sur RFO (ce qui montre que les antillais ne sont pas vraiment des français...) etc.
Certes, les revendications sont délirantes (340€ mensuels pour tout le monde en Martinique et la baisse de milliers de produits dans les supermarchés) mais il fait négocier, et envoyer des négociateurs qui connaissent la culture antillaise et pourront engager le dialogue. Ce n'est pas le cas.
Le tissu des PME et Très petites entreprises souffre énormément.
Les concentrations qui vont suivre se feront au profit de ceux qui auront eu la trésorerie pour tenir...
Pardon d'être aussi long.
MAis votre page m'a interpellé.
Je vous conseille deux sites, pour comprendre.
Celui de l'UGTG (ugtg.org), celui d'interentreprises (patronat martiniquais : http://www.interentreprises.com).
Merci pour votre blog.

Charlotte Goulmy

Dans la série je ne suis pas qqn de bien:

Martine Aubry vient de se référer à Ségo comme "ancienne présidente de le République" Eh ben moi, ça me fait rire!!!

PS Je vos préviens, jeudi Geert Wilders va présenter son très mauvais film FITNA au Congrès Americain à l'invitation d'un sénateur... Sachez que tous les Hollandais ne lui ressemblent pas, qu'on ne pense pas tous comme lui, mais dites vous bien que dans les sondages il fait 26/150 sièges... il est dangereux. Actuellement il n'en a que 9 je crois, mais comme il est encore plus doué pour minipuler la presse que le petit, ça risque de chauffer.

Charlotte Goulmy

Safe and sound!!! Heureusement
Alors cet elliptique? Pas trop haute par rapport au plafond?

RobertBizolier - Marrakech

Bonjour Anne et bonjour à Tous

Bien que ne participant pas à vos débats depuis quelques temps j’en reste un lecteur assidu et passionné. Ne m’en voulez pas mais des soucis de santé qui touchent quelqu’un qui m’est très cher ne me permettent pas d’être « in a bloggy mood » et surtout d’avoir la plume légère… Ah, Line, j’aimerai certains soirs avoir votre pêche !!!
Je vais donc me secouer un peu et revenir parmi vous plus régulièrement, je m’y sens si bien.
« The show must go on ! »

Pour ce qui est de vos joutes musicales, je me suis senti un peu dépassé et je pense même que Frédéric Lodéon, pour qui j’ai une grande admiration, aurait parfois perdu pied… Je me suis donc contenté d’être un élève attentif.

@Anne
Bon retour à DC
Vos réflexions d’expatriée qui retourne quelques jours vers ses racines sont les mêmes que celles que je ressens depuis des années quand je repose les pieds dans « mon » pays. Et l’expérience m’a montré que ce sentiment est partagé par la plupart des « expats » au bout d’un ou deux ans.
C’est comme pour la photographie, plus on prend du recul et moins le sujet est flou.
La distance qui se creuse (même avec les proches vous verrez, mais c’est plus long et « réparable »), les petites choses quotidiennes qui heurtent, la lente dégradation du pays (plus de mendiants, de SDF, plus de boutiques qui ont baissé leur rideaux, plus de voitures mal entretenues…)
Le pire étant dans la morosité du discours quand les français « de France » nous exposent leurs craintes sur le chômage, les hypothétiques retraites, la médecine à deux vitesses qui s’installe petit à petit, la hausse des prix au jour le jour qui contredit les chiffres officiels, la taxe d’habitation qui s’envole, l’insécurité qui reprend sa place dans les discutions, etc… Le tout repris en boucle dans les médias qui n’hésitent pas à en rajouter un peu histoire de vendre de l’émotion.
Si l’on ajoute à tout cela la quasi absence du premier ministre, la baisse de confiance à l’encontre du président, les scandales financiers qui éclatent un peu partout, les déclarations irresponsables du patronat français qui n’a pas l’air de réaliser la situation et l’absence de véritables projets à gauche je me contenterai de reprendre mots pour mots votre remarque qui ne pousse pas à l’optimisme : « On a le sentiment qu'une étincelle peut tout faire flamber. »

@Hermès et Thésée
N’écoutez pas toujours Anne qui à mon avis vous « chouchoute » un peu trop sur ce blog… Non vous n’êtes pas mes têtes de Turcs, mais j’aime effectivement vous mettre dans certaines contradictions car c’est ce qui permet le débat et la réflexion. Et après tout, ce n’est pas parce que vous avez l’air particulièrement murs pour votre âge qu’on doit vous laisser prendre la grosse tête !

Je reviendrai vers vous dans la soirée pour ma rubrique hebdomadaire, hors sujet mais diététique…
Bonne journée à Tous
Robert


Mélanie

@ Lady-Anne, welcome back to your American (sweet) home! Si vous rentriez en France, disons, tous les 6 mois, le décalage et le "bord des nerfs" seraient encore plus aigus, dès que vous seriez à CdG... Entre aller en touriste et vivre aux USA, il y a une énorme différence que tous les expatriés européens ressentent. Tout adulte dépaysé(uprooted), même s'il maîtrise la langue du pays et même bien accueilli, se sentira tjs étranger, sera tenté de tout comparer, etc... Trouver un juste milieu dans le pays-continent des contrastes et des extrêmes, c'est loin d'être a piece of (cheese)cake...;-)

2 femmes politiques ont retenu l'attention ces derniers jours:

Mrs Clinton en Chine:"Nous avons toutes les raisons de penser que les États-Unis et la Chine sortiront de la crise et qu'ensemble, nous aiderons le monde à en faire autant", a résumé la secrétaire d'État. Yeah, of course, my horse! Quelle ironie, démagogie et langue de bois, alors que la plupart des dissidents de Pékin étaient, eux, assignés à résidence! Mais la Chine est une TRES grande puissance, encore et tjs communiste, où les plus élémentaires droits de l'homme et la liberté d'expression sont bafoués!:-(

Et chez nous, Ségolène Royal se "Bayrou-ise!" Ses proches ne soutiennent pas son déplacement (opportuniste?!) en Guadeloupe; elle assume son style franc-tireur et personnel(comme Bayrou!) et semble "préparer" la prochaine division des de la gauche, en général et des socialistes en particulier...

Enfin, Dany Cohn-Bendit a parié que Sarkozy serait réelu en 2012, et que Mr DSK serait PM. J'aimerais parier aussi, mais dans l'autre sens... Comme ça la France aurait une First Lady de 35 ans, si, si!!!
Cela dit et with due respect, ce qui va suivre, ne vous concerne donc pas, puisque vous avez... 30 ans!☺☺☺;-)

Pour ceux/celles qui ont plus de 50 ans, voici les privilèges et la valeur du demi-siècle (et plus!); nous avons beaucoup plus de valeur que tout autre groupe d'âge:

- nous avons de l'argent dans les cheveux;
- de l'or dans les dents;
- des pierres dans le foie;
- du plomb dans les pieds;
- du fer dans les articulations.
et nous sommes une source intarissable de gaz naturel! Je ne croyais pas avoir autant de valeur...☺☺☺

Meanwhile, l'excellent "Slumdog", sans vedettes et qui avait même failli ne pas être distribué en salles, a remporté 8 des 9 catégories dans lesquelles il était nommé.
Bravo à Penelope Cruz, la première Espagnole à recevoir un Oscar, celui du second rôle féminin pour "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen. Quant à Sean Penn, il a reconfirmé qu'il est UN GRAND acteur.

Jog

@Brigitte

Ce sont des poupées vaudou ?
Elles sont moches mais ils aiment…Sans doute les affublent ils du prénom des parents histoire de se venger…
Ils ont raison après tout !
Moi parfois je me dis que l’avortement devrait être autorisé pour les bébés de 12 à 13 ans…
Quel soulagement ce serait !
J’ai bien essayé de les perdre en forêt, en montagne, mais ils avaient lu Perrault …Alors !!!…
Pourquoi sommes-nous les seuls condamnés d’office ; nous les parents ???

Michèle Doige

Anne, excellent retour à Washington à la française ou à DC à l'américaine !

Nous allons reparler de notre POTUS ! oh là j'écris notre...

Jog

Bonjour à toutes et tous !

Commençons par nos deux dieux de l’empire des micromachines !
Vont pas nous faire une horloge franc-comtoise tout de même !
Vi vous deux l’Hemès et le Thésée…
Les deux qui mangent comme quatre !

Qui qu’à commencé ? Hein ?
Qui qu’à dit que Robert et moi étions des affreux ?
Qui qui persiste ?

D’abord c’est suis qui dit qui y est ! Na !

Je vais vous donner le lien d’un site autrement plus fourni que celui de la quoi déjà ? La fédération nationale des anciens combattants ?
Ca vous va bien, vu votre âge mathusalemmien…
Ah les fausses barbes qui font croire qu’ils sont petits, jeunes et beaux alors que tout dans leur biographie, fait passer l’ensemble des participant (e)s au blog d’Anne et Anne elle-même, on ne rouspéte pas siouplait, pour des jouvencelles et jouvenceaux !
Poil au dos…
Quelle rime riche tudieu !

Ce site c’est HMV Japan….. http://www.hmv.co.jp/?lang=en

Certaines et certains vont dire que je radote car j’ai déjà cité ce site alibabesque…
Pas mieux pour le fond….Eux ont un fond…pas comme la F….
En plus quand vous prononcer ce logo, il y a les postillons qui taillent la route !
C’est élégant !
Vous y trouverez même des choses que plus personnes n’a en rayon !
Ou, si vous allez à Londres, sait-on jamais, les chicons du nord ne sont pas terribles dents en avant et rousseur assurée peuvent vous attirer…sur Oxford street il y a un magasin HMV ou le rayon Jazz fait la surface d’une Fneeuuuu…et le classique quasiment le double !
Rien que le rayon opéra doit faire plus d’une vingtaine de mètres…
Ca va, ce n’est pas trop grand, vous tiendrez le coup…

Le seul sésame possible c’est la carte, ce morceau de plastique que vous utilisez pour vous faire un pavillon de banlieue, pendant que ses occupants sont partis, soit se faire dorer la couenne en Papouasie, soit en week-end amoureux du coté de Trifouilli les Alleux…

Prévenez votre banquier que vous allez la faire péter, quand même !

Les Impromptus de Schubert !
La version ?
Que choisir ?
Je ne vous donnerai pas la meilleure version, elles existent, elles sont trois en fait !
Anne vous ayant donné l’une d’elle….celle enregistrée chez CBS…
Dans les deux restantes il y a celle qui me donne le plus de regrets.
Elle n’a de l’opus 90 que l’Impromptu 2&3, et quand je parle de regrets cela tiens au fait que le ticket du pianiste s’est trouvé périmé…
Mais là nous avons loupé le sublime !
Il n’y a pas mieux pour ces deux Impromptus….
Je vais vous faire chercher la troisiéme…Elle est indisponible à la Fneuuu….
Mais dispo du HMV Japan….
Comme quoi !
Ce n’est pas Fischer celui qui enregistra le concerto n°5 de Beethoven avec Furtwangler version insurpassée pour le moment…C’est l’autre avec lui aussi une discographie éternelle.
Il a dit cette phrase magnifique :

« Les sonates pour piano de Mozart sont trop faciles pour les enfants et trop difficiles pour les adultes » En fait tout Mozart est ainsi !
et aussi :
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. »

Je ne vous aiderai pas plus car une version d’exception ça se mérite !

Mais un conseil, soyez curieux, n’écoutez pas passivement comme la majorité des gens écoute la musique..
Faites vous votre idée de l’œuvre, souvent elle sera liée à un moment de votre vie, et deviendra pour vous la plus belle des références…et au diable les snobs…
Cette version qui vous fera dresser les quatre poils qui se battent en duel sur votre échine, cette version qui vous remplira d’autre chose, de cette chose si peu commune et que seule la musique apporte, et parfois un être, mais là c’est rare….
Sauf si vous êtes attentif à vos émois.
Cette version sera la vôtre..la bonne, la meilleure…
Si comme moi vous êtes en ambiophonie permanente, le seul moment irritant sera quand l’autre c….sse viendra vous chanter à l’oreille qu’un matin un lapin a tué un chasseur…
Oui là à ce moment précis, tirez sur le lapin…et pas autre chose !

Pour Massenet, faites comme moi écoutez la méditation de Thaïs, ce n’est pas extraordinaire, mais vous pourrez facilement imaginer les deux collines divines et leur val tranquille où vient s’étendre une croix….
Sauf si elle ferme le bouton…
Ne vous endormez pas pour autant, les vaux sont parfois dangereux !

Ah les galopins !

@ Anne

Me voici cantonné au fond d’un disque dur, pire encore, sur une étagère, divisé en tomes !
De sa voix Jog vous dit NON…
Plus je vieillis, plus je m’aperçois que je ne sais rien…
Moins j’ai de certitude, et plus je doute…C’est une banalité de dire celà, mais c’est l’exact vérité !
Alors je m’accroche à la seule chose réelle de ce monde, la musique !
Tout le reste c’est du pipeau…..
De la flute désenchantée….

Bon ce n’est pas tout, faut que je bosse….
"Le temps passe et les heures sont si promptes à finir leur voyage
que n'ai assez d'espace pour penser même que cours à la mort."

Belge

(Et si DSK était le prochain Premier Ministre de Nicolas Sarkozy ?

A en croire le Nouvel Observateur, c'est une hypothèse sérieuse du côté de l'UMP.

Selon un responsable, "les deux hommes sont en contact permanent" et certains voient là une bonne façon pour Nicolas Sarkozy de se faire reconduire à l'Elysée en 2012 !) Voici ce que je lis dans (http://www.lesindiscrets.com ) ce matin alors j'espère que cela n'est pas vrai car même si je ne suis pas Française j'en ai marre de ce monsieur Sarkozy.

Bien à vous.

claude b.

bonjour Madame Sinclair
vous êtes pour le moins pessimiste et par certains côtés, vous n'avez pas tout à fait tort...
Il est vrai que de partout, on entend des propos alarmistes, des analyses apocalyptiques, des prévisions défaitistes... Mais il faut aussi se souvenir que de tous ces gens qui se livrent à ces savantes prévisions, nous en avons bien peu entendu pour nous dire, il y a deux ans, que nous allions dans le mur... Alors aujourd'hui,ils se lâchent et se répandent dans les médias, dans des bouquins ou ailleurs pour nous prédire la fin du monde!!!!
Et pourtant, chez nous, la SNCF a mis en place pas loin de 1000 (mille!) TGV supplémentaires; les stations de ski affichent complets; les autoroutes sont encombrées de vacanciers; les aéroports plein à craquer... Contradictions écrivez vous et vous avez raison, mais est ce un phénomène nouveau? Non, il se répète... Il y a dans notre monde toujours des gens qui se retrouvent sur le bord de la route, hélas...
Je me garderais bien de donner des conseils à qui que ce soit et particulièrement à vous, mais il me semble que nous devrions éviter de tomber dans le piège de la sinistrose, du désespoir, du défaitisme. Tout en restant lucides.. Vaste programme!!!

Maigrot

Merci pour cette annalyse juste et parfaite.

Revenez nous vite tous les deux.

Anne Sinclair

@ Yul et à tous: me voici de retour à DC, et ce doit être l'heure tardive - pas ici où il est 22h30, mais heure de Paris où il est 4h30 du matin - mais je ne comprends rien à ce que vous nous avez envoyé, Yul. Je ne sais pas ce qu'est ce site "five thirty eight", je ne comprends pas la polémique, ni la réponse de la White House!
Ah, une semaine hors de "chez soi" (provoc à destination des Français), enfin hors de Washington, et j'ai complètement décroché ☻☻☻
Enfin, je crois que je suis bonne pour aller au lit et je vous relirai demain matin, Yul, avec l'esprit clair - j'espère!!!

Anne Sinclair

Hermès et Thésée: les Impromptus de Schubert, je les écoute par Perahia. C'est un tres bel enregistrement, mais qui doit avoir 15 ou 20 ans... Jog qui a une culture musicale encyclopédique vous donnera aussi son avis.
Mais qui a dit que vous étiez des sous doués??? Vos têtes de turc, genre Robert et Jog ? ;-))

Anne Sinclair

Ghislaine, je vous sens au bord des nerfs... Et c'est un peu ce que j'ai ressenti toute la semaine avec mes interlocuteurs français, c'est pour cela que j'étais pessimiste.
Sur la Guadeloupe, même si on ne peut pas dire que le "racisme colonial" soit la seule raison de tous les maux, il est vrai que 1% de la population (blanche) possède plus de 40% des richesses de l'île. Non, les Français ne sont pas racistes, mais c'est en effet à l'Etat de répondre à la désespérance la-bas.

Quant à ce que vous dites d'Hillary et des chinois, vous avez raison. Si un Français avait tenu ces propos, on l'aurait pendu haut et court! Ah, la real-politik, c'est dur....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Panama City Février 2011

  • Panama City Fevrier 2011
    Vieille ville et ville nouvelle

Singapour 01/02/11

  • IMG00035-20110131-2018
    La Marina avec ses nouveaux buildings et la skyline vue du mon hotel

Alger 3/11/10

  • Rue de la Kasbah
    Kasbah et balcon du Palais du gouvernement

Kiev et Yalta 02/10/10

  • IMG_0319
    Les bulbes des églises de Kiev, la conférence où se trouvait Clinton, et le palais Livadia où furent signés les accords de Yalta en février 1945

Les jardins de la WH 18 avril 2010

  • Comme tous les gogos...
    Chaque année, les jardins s'ouvrent pendant deux jours au public et deviennent lieu de promenade familiale. Nous devions être 3000 ou 4000 ce dimanche à l'heure du déjeuner

Inauguration Day 20/01/09

  • DSC00415
    Inauguration Day 20/01/09. Sur le Mall avec deux millions de personnes